Letho de Guletta

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Letho de Guletta
Identité
V.O.
Letho z Gulety
Surnom(s)
le tueur de rois
Espèce
Humain
Apparence
Yeux
Or-sombre
Cheveux
Chauve
Statut
Affiliation(s)
École de la Vipère, Tueurs de rois
Occupation(s)
Sorceleur

Letho de Guletta, aussi surnommé le Tueur de rois, est un sorceleur de l'École de la Vipère.

Letho de Guletta dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Déguisé en moine aveugle, le mystérieux assassin prit Geralt au dépourvu. Avec un certain talent pour la comédie et la maîtrise de soi, mais aussi des réflexes affûtés, il tua le roi sous les yeux-mêmes du sorceleur. Et avant que Geralt ne pût l'arrêter, il sauta par la fenêtre du temple. Comme si cela ne suffisait pas, il ne se contenta pas de survivre à sa chute sans une égratignure, il réussit également à s'enfuir, avec l'aide des Scoia'tael.
Les sources de Vernon confirmèrent cela. Un homme dont la description concordait fut aperçu dans les environs du comptoir de Flotsam, où il coopérait avec une unité d'Écureuils. Geralt devait absolument le retrouver.
Le mystérieux individu avait maintenant un nom. Ce Letho, qui qu'il fût, avait un plan secret auquel les Scoia'tael commençaient à faire obstacle. Ses motivations restaient toutefois un mystère pour Geralt.
Letho coopéra en effet avec les Écureuils pour qui il fit le sale boulot. Geralt aurait bientôt de nouvelles réponses à ses questions.
Dans les ruines des bains elfiques, Geralt se retrouva une nouvelle fois nez à nez avec le mystérieux assassin. Ce qu'il y apprit fut pour le moins surprenant. Letho de Guletta, autrefois sorceleur, n'était pas l'unique tueur de rois. Les meurtres des deux monarques du Nord avaient été perpétrés en groupe. De plus, Letho semblait connaître notre sorceleur qui lui aurait jadis sauvé la vie. Hélas, des sifflements de flèches et des heurts d'épée vinrent mettre un terme brutal à leur discussion. Letho prouva ses talents en battant Geralt à plate couture, et il l'informa, avant de partir, qu'il se rendait en Aedirn.
Le tueur de rois exécuta ses menaces et enleva Triss, non sans mortellement blesser Cédric au passage. Il força la magicienne à le téléporter en Aedirn.
La vision qui apparut à Geralt grâce à la magie nous renseigna un peu plus. Letho était récemment passé dans la région pour ordonner à ses complices de tuer le roi Henselt. Jusque-là, les tueurs de rois coopéraient avec Sheala de Tancarville, mais, comme avec Iorveth, leurs routes commençaient à se séparer. Quoi que réservât le dénouement de cette histoire, Letho semblait certain qu'il se déroulerait à Loc Muinne.
J'écoutai la fin de l'histoire du tueur de rois en retenant mon souffle. Conduit au sommet par les émissaires nilfgaardiens, Letho accusa publiquement les magiciens d'avoir commandité l'assassinat des monarques du Nord.
Le plan tortueux du tueur de rois fut révélé trop tard. Depuis le début, Letho travaillait pour l'Empire nilfgaardien et sa mission était de semer le chaos avant la guerre que les Escadrons noirs s'apprêtaient à déclencher. Grâce à l'ambition, aux contacts et aux moyens financiers de la Loge des Magiciennes, ainsi qu'au soutien des Scoia'tael inconscients, Letho élimina deux des monarques du Nord les plus importants, faisant ainsi sombrer leurs royaumes dans le chaos.
Il fit également part des ses soupçons concernant les magiciens qui cherchaient à retrouver leur influence. Cette force qui, autrefois, arrêta Nilfgaard à Sodden, venait de recevoir un grand coup.
Geralt devait maintenant se confronter au tueur de rois en personne, afin qu'il confirmât ou infirmât ces accusations. Seul Letho savait ce qui se passait dans les coulisses de cette intrigue qui avait laissé le Nord baigner dans le sang de ses rois. Laissez-moi vous relater leur dernière rencontre…

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Revoir certains vieux amis après plusieurs années provoque immédiatement la migraine, non par antipathie, mais en prévision de la gueule de bois qui ne manquera pas de suivre des retrouvailles arrosées. D'autres connaissances provoquent une soudaine douleur dans le dos et l'envie de dégainer son épée. Pour Geralt, Letho de Guletta avait un pied dans chaque camp. Sorceleur renégat de l’École de la Vipère, Letho avait les mains souillées par le sang d'au moins deux roi du Nord suite à sa coopération avec l'empereur du Nilfgaard, Emhyr var Emreis. Accusé de ces régicides, Geralt avait été contraint de traquer Letho pour laver son nom. Si l'un comme l'autre était reparti sain et sauf de leur dernière confrontation à Loc Muinne, Geralt ne pensait pas revoir Letho. Ce fut en conséquence un choc de le croiser dans une grange, quelque part aux frontières d'une Temeria ravagée par la guerre.

Si Geralt refuse d'aider Letho:

Peu satisfait par sa prestation, l'ancien employeur de Letho avait lâché tout un assortiment de limiers à ses trousses. Dans pareilles circonstances, la présence d'un autre sorceleur pour assurer ses arrières était largement bienvenue. Mais Geralt, qui avait du mal à chasser l'amertume laissée par leurs précédentes association, préféra laisser Letho se débrouiller seul.

Si Geralt accepte d'aider Letho:

Peu satisfait par sa prestation, l'ancien employeur de Letho avait lâché tout un assortiment de limiers à ses trousses. Dans pareilles circonstances, la présence d'un autre sorceleur pour assurer ses arrières était largement bienvenue. Geralt, qui n'avait pas oublié la bienveillance de Letho envers Yennefer, décida de se montrer solidaire et aida son ancien comparse à s'occuper de ses poursuivants.

Si Geralt ne suit pas le plan de Letho:

Résolue à brouiller les piste, Letho se lança dans une manœuvre risquée: simuler sa propre mort. Un plan qui aurait pu fonctionner à merveille... Hélas emporté par sa fougue, Geralt massacra tous les témoins susceptibles de répandre la nouvelle du "décès".

Si Geralt suit le plan de Letho:

Résolue à brouiller les piste, Letho se lança dans une manœuvre risquée: simuler sa propre mort. Geralt improvisa avec brio et laissa les limiers se convaincre qu'ils avaient débarrassé ce bas monde d'un odieux régicide.
Et n'invite pas Letho à Kaer Morhen:
Suite à cela, il ne restait plus à Letho qu'à disparaître. Les deux sorceleurs se firent de brefs adieux, puis chacun alla une fois de plus son chemin.
Et invite Letho à Kaer Morhen:
Suite à cela, il ne restait plus à Letho qu'à disparaître. Geralt lui proposa de se cacher un temps à Kaer Morhen, et après réflexion, Letho accepta.
Si certains compagnons de Geralt réservèrent un accueil mitigé à Letho, la décision de l'inviter à Kaer Morhen dépassa les espérances de Geralt. Au cours de la bataille contre la Chasse Sauvage, Letho prouva sa valeur et sa bravoure en contribuant à la victoire sur les Cavaliers pourpres.

Dans Gwent: The Witcher Card Game[modifier | modifier le wikicode]

Arbre des récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Parchemin 1 : L'entraînement des sorceleurs accorde une grande importance à l'endurance et l'agilité, plutôt qu'à la force seule. Après tout, que pourrait faire une montagne de muscles face aux attaques extrêmement vives d'une strige ou d'une brouxe ?
Parchemin 2 : Letho de Guletta était un sorceleur de l'École de la Vipère. Compte tenu de sa stature imposante, c'était une association plutôt trompeuse. Même s'il était grand comme un fiellon et fort comme un taureau, il n'avait rien à envier aux autres sorceleurs en termes de réflexes ou d'agilité… Cela faisait donc de lui un très redoutable adversaire.
Parchemin 3 : Ses capacités martiales eurent d'ailleurs de lourdes répercussions pour les habitants du continent, car il tua non pas un, mais deux dirigeants du Nord… Toutefois, qu'est-ce qui avait bien pu détourner Letho de la chasse aux monstres pour faire de lui un régicide ?
Parchemin 4 : Letho était déterminé à rouvrir l'ancienne École de la Vipère. Pour atteindre son but, il était prêt à conclure n'importe quelle alliance nécessaire, même avec l'empire. Toutefois, il ne tira rien de son accord avec Emhyr var Emreis, et l'avenir prouva une fois de plus que les sorceleurs ont intérêt de ne pas se mêler de la politique…
Coffre 1 : Les sorceleurs ont beaucoup d'armes dans leur arsenal : une épée en argent, une autre en acier, des chaînes, des dagues et des couteaux de lancer. Les armes à deux mains sont rares pour une simple raison : leur poids. Toutefois, cela ne fut jamais un problème pour Letho de Guletta. Il maniait une lame à deux mains avec la facilité et la rapidité dont font montre d'autres avec une dague ou une rapière.
Coffre 2 : La relation entre Letho et un autre sorceleur légendaire, Geralt de Riv, était assez… complexe. À différents moments, chacun d'eux sauva ou menaça la vie de l'autre. Cependant, comment s'acheva leur étrange histoire ? Tout dépend de la personne à qui vous le demanderez. Certains pensent que Geralt tua Letho dans les ruines de Loc Muinne, alors que d'autres soutiennent qu'ils avaient convenu de se séparer en paix. Hélas, la vérité reste un mystère…
Coffre 3 : Letho avait conscience d'impressionner les autres. Jamais il n'élevait la voix ou ne lançait de menaces, car c'était inutile. Il savait que sa seule apparence suffisait à faire trembler les plus farouches bandits. Letho savait aussi que les autres le prenaient pour un voyou pas très fin. Cependant, bien que doué d'une grande intelligence, il ne cherchait pas à les détromper. Il savait que les gens ont tendance à ne pas mesurer leurs propos lorsqu'ils discutent avec quelqu'un qu'ils croient bête à manger du foin.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]