Lettre d'une mère

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Lettre d'une mère
Tw3 scroll1.png
Lire pour en savoir plus.
Détails
Inventaire/
emplacement
Objets de quête
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Source
Pillée du corps de la Petite Rousse
Prix de base
couronnes
Poids
0 poids

This can only be obtained if Geralt chooses to fight and kill Petite Rousse.

Quête associée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Ma chère Lilly,

Si tu lis ces mots, cela signifie que ton père et moi avons quitté ce monde. J'ai demandé à Egward de te remettre cette lettre uniquement quand il serait certain qu'aucun de nous deux ne rentrerait.

Beaucoup de choses se sont produites pendant que tu étais à l'académie. Un des navires de ton père a coulé et nous nous sommes endettés. Je ne t'ai pas écrit alors pour ne pas te tracasser ou te pousser à revenir : ton éducation et ton avenir sont ce qui importe le plus pour nous. Nos créanciers ont commencé à réclamer leur argent et ont refusé de nous faire crédit. Quand nous avons été contraints d'admettre que nous ne pourrions pas rembourser toute la somme, ils ont juré de nous anéantir. Des voyous ont commencé à nous suivre partout, sans jamais nous perdre de vue. Ce n'était qu'une question de temps avant que l'on ne découvre le secret de notre famille. Ils ont mis les chasseurs de sorcières sur notre piste et nous avons été jetés au cachot. J'ai entendu les gardes dire que notre procès serait exemplaire, tout comme notre exécution. J'ai donné mon alliance à l'un d'eux et il a accepté en échange de laisser Egward nous rendre visite. Ton père souhaite lui transmettre ses dernières instructions. Quant à moi, je tiens à lui remettre cette lettre, pour te faire mes adieux.

Sois forte, ma chérie, car dans tes veines coule le sang des hommes et des loups, et cela te donne de grandes responsabilités. Je t'interdis de nous venger. Cela ne nous rendrait pas la vie et cela ne ferait que te placer sous la hache du bourreau. Tu ne dois pas mourir, pas de cette façon. Tu dois vivre et prouver par ta conduite que les hommes et les lycanthropes peuvent vivre en harmonie. Quitte la ville dès que possible. N'emporte que le nécessaire, ne dis au revoir à personne et ne te montre pas en public. Rends-toi où nous avions l'habitude de chasser quand tu étais petite et prépare-toi au pire. On ne se souviendra sûrement pas de toi là-bas, mais ces villageois sont des gens bons et simples : ils te traiteront bien. Espérons que cette persécution insensée prendra fin rapidement et que tu pourras rentrer à la maison. En attendant, prends soin de toi et ne les laisse pas te provoquer. N'oublie pas qui tu es et ne laisse personne te convaincre que tu es un être maléfique : tu es née ainsi et tu dois en être fière. Vis pour nous. Nous t'aimons.

Maman