Lettre non expédiée

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Lettre adressée à Damien de la Tour[modifier | modifier le wikicode]

Lettre non expédiée
Tw3 scroll6.png
Contient des informations utiles.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
On workshop table in Coteau des tonneliers
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Poids
0 poids

This unsent letter is found on a workbench in the liberated village of Coteau des tonneliers, formerly an abandoned site west-southwest of Lac d'Émeraude.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

À remettre en main propre à Damien de La Tour

Cher commandant,
Nous, soussignés, vous prions poliment d'assurer la protection de notre humble village sur le coteau des tonneliers, car nous vivons dans la crainte des actes de saccage et de destruction des géants qui descendent de la montagne Gorgone. Il y a une semaine, un de ces géants a attaqué l'atelier de notre tonnelier, détruit notre cour, volé un des fûts et se l'est mis sur la tête, comme s'il s'agissait d'un casque ! Sans écouter notre mise en garde sur la destination véritable de l'objet et les effets secondaires imprévisibles possibles, il s'est ensuite enfui vers la Sans-Retour. Les gratte-papier du duché n'en croient pas un mot et nous avons peur que ces monstres nous tuent tous pendant notre sommeil. Nous vous remercions par avance de répondre à notre humble requête.

Amelia
Carol
Jacob
Grégoire
Caroline

Lettre adressée à "Mon cher Papa"[modifier | modifier le wikicode]

Lettre non expédiée
Tw3 scroll1.png
Contient des informations utiles.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
body of a young woman in eastern Griseroches
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Poids
0 poids

This letter is found along with a Clef légèrement tordue and an empty bottle, on the body of a young woman in eastern Griseroches

Quête associée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Mon cher Papa,
Le mariage a eu lieu. C'est fait. Tout ne s'est pas passé exactement comme je l'imaginais quand j'étais petite, mais tu m'as toujours appris à tirer le meilleur parti de ce que j'avais. Nous voyageons à présent, alors je t'enverrai cette lettre dès notre arrivée.
Je commencerai par ce qui t'intéresse sûrement le plus : les questions financières. Comme tu n'auras pas manqué de le remarquer, quelques couronnes ont disparu de ton coffre, il manque quelques assiettes en argent dans le placard et ta boîte à bijoux n'est plus aussi pleine qu'autrefois. J'ai tout pris. Pour me faire une dot. C'est sûrement beaucoup moins que ce que tu m'aurais donné, si je m'étais trouvé un "bon parti", mais ainsi va la vie.
Kurt (ou, comme tu te plais à l'appeler, "ce bon à rien de fainéant") est maintenant mon mari. Et la pureté de ta précieuse fille, qui comptait plus pour toi que ses sentiments, est de l'histoire ancienne.
Nous arriverons bientôt à destination. Naturellement, je ne te dirai pas où cela se trouve, car tu pourrais te mettre en tête de venir me voir. Où que cela soit, sache que ton argent suffira à nous bâtir une jolie maison. C'est important, car j'attends un enfant. Cela te fait-il plaisir ? J'en doute. Tu m'as toujours dit que les couples mal assortis n'engendraient que des corniauds et des gredins. Tu peux donc te réjouir de ne jamais avoir à connaître celui-là.
Ta petite fille,
Jeanette