Méditations sur la santé, le bonheur et la prospérité

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Méditations sur la santé, le bonheur et la prospérité

Méditations sur la santé, le bonheur et la prospérité est un ouvrage philosophique écrit par Nicodemus de Boot, premier doyen de l'Académie d'Oxenfurt.

Extraits[modifier | modifier le wikicode]

« L'intolérance et la superstition ont toujours été le fait des idiots parmi la populace, et, selon mon sentiment, jamais elles seront extirpées car elles sont aussi éternelles que la bêtise même. Là où culminent aujourd'hui des montagnes, il y aura un jour des mers. Là où moutonnent aujourd'hui des mers, il y aura un jour des déserts. Mais la bêtise restera la bêtise.
Le Sang des Elfes, page(s) 49

Un crime reste un crime, quel qu'en soit les motifs ou les circonstances. Ainsi ceux qui commettent un crime ou le préméditent sont des malfaiteurs et des meurtriers , peu importe leur condition — qu'ils soient des rois, des princes, des maréchaux ou des juges. Nul être parmi les penseurs ou les acteurs de la voilence n'a le droit de se considérer meilleur qu'un meurtrier ordinaire. Car, par essence, toute violence conduit irrémédiablement au crime. »
Le Sang des Elfes, page(s) 233