Maria Luiza La Valette

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Maria Luiza La Valette
Identité
V.O.
Maria Luiza La Valette
Espèce
Humaine
Nationalité
Temerien(ne)
Statut
Titre(s)
Baronne
Famille
Conjoint(e-s)
Baron La Valette
Foltest de Temeria (Amant)
Enfant(s)
Bussy La Valette
Anaïs La Valette

Maria Luiza La Valette était la maîtresse de Foltest de Temeria, roi de Temeria, qui lui donna une fille, Anaïs La Valette et un fils, Bussy La Valette. [1]

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Maria Luiza La Valette dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Sang des Elfes[modifier | modifier le wikicode]

Maria Luiza La Valette dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 2: Assassins of Kings »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 2 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Le roi Foltest tente de capturer le château des La Valette. De plus, Maria-Louisa a un autre fils au nom d'Aryen.

Quête liée

Entrée de journal

Plusieurs fois par le passé, j'eus la chance d'être reçu à la cour des La Valette. J'y fus reçu comme il sied à ma gloire et à mon talent. La baronne Maria-Louisa de La Valette était une femme charmante aux cheveux sombres, aux lèvres sensuelles et à la beauté épanouie. Comme pour toute femme mariée à un homme bien plus âgé, les rumeurs à son sujet allaient bon train. L'une d'entre elles disait qu'elle aurait eu une liaison avec le roi Foltest en personne, et qu'il serait le père de ses plus jeunes enfants.
Si Geralt réussit à la sauver du donjon :
Geralt eut la chance d'être témoin de sa beauté lorsqu'il la sauva du donjon de sa propre demeure. Ils parvinrent à fuir, non sans l'aide d'un émissaire impérial, et la baronne évita ainsi un destin tragique. Le Nilfgaardien, cela dit, n'offrait pas son aide par grandeur d'âme...
Si Geralt ne réussit pas à la sauver du donjon :
Maria-Louisa de La Valette parvint à fuir la cellule de son propre château grâce à l'aide d'un émissaire impérial. Elle évita ainsi un destin tragique, mais il est clair que le Nilfgaardien n'offrait pas son aide par grandeur d'âme.

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Entrée de journal

La baronne Maria-Louisa de La Valette fut en son temps la coqueluche de Temeria. Femme de noble naissance, elle fut la maîtresse du roi Foltest à qui elle donna même deux enfants illégitimes, scandale qui fut prendre les armes à plusieurs hautes familles. Cette révolte fut matée dans le sang par les troupes royales, qui prirent le château de La Valette au terme d'un siège acharné.

Si Geralt a tuer Aryen de La Valette dans The Witcher 2:

Hélas, le siège entraîna la mort du fils aîné de la baronne. Épée en main, il défendit vaillamment l'honneur de sa mère mais fut occis par Geralt de Riv, fidèle à l'époque au roi Foltest. Rien d'étonnant à ce que Maria-Louisa de La Valette conçoive une haine profonde pour le sorceleur, une sentiment qui trouva sa pleine expression lorsqu'ils se retrouvèrent par la suite.

Si Geralt n'a pas tuer Aryen de La Valette dans The Witcher 2:

Par chance pour la baronne, Geralt de Riv était aux côtés du roi Foltest à cette époque. Il sauva son fils Aryen d'une mort certaine pour avoir pris part à la révolte. Maria-Louisa de La Valette eut de ce fait toutes les raisons de porter le sorceleur en haute estime, un sentiment qui trouva sa pleine expression lorsqu'ils se retrouvèrent par la suite.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]