Maribor

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Flag Maribor city.svg COA Maribor city.svg
Maribor
V.O.
Maribor
Démographie
Gentilé
Mariborien(ne)

Maribor[N 1] est une ville de Temeria, située à près de deux cents lieues au sud de Wyzima et quarante-deux lieues à l'ouest de Zavada. Comme Wyzima, Maribor est aussi construite sur le ruines d'une ancienne cité elfique. Alzur a créé un vij qui l’a tué et a détruit la moitié de Maribor avant de s’enfuir dans les bois qui bordent la rivière.

Mariboriens notables[modifier | modifier le wikicode]

Maribor dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Après La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Milo Vanderbeck et Iola la Seconde moururent un an après la Bataille de Brenna, à Maribor, au plus fort de l’épidémie de fièvre hémorragique, qu’on appela aussi la Mort rouge ou le fléau Catriona, du nom du bateau qui avait amené la maladie. Tous les médecins et la majorité des prêtres s’enfuirent alors de Maribor. Rusty et Iola, eux, étaient restés. Ils avaient soigné les malades, puisqu’ils étaient médecins. Qu’il n’existe aucun remède contre la Mort rouge était pour eux sans importance. Ils furent contaminés tous les deux. Lui mourut dans ses bras, entre ses puissantes mains de paysanne qui inspiraient confiance. Elle, quatre jours plus tard. Seule. [1].

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Ils savaient qu’ils ne reviendraient plus. Cela s’est passé après leur second conflit avec les humains, il y a plus de deux cents ans de cela. Auparavant, lorsqu’ils se repliaient, ils laissaient leurs villes intactes. Les humains construisaient sur les fondations des elfes. C’est ainsi que furent créées Novigrad, Oxenfurt, Wyzima, Tretogor, Maribor, Cidaris. Et Cintra.
Le Sang des Elfes, page(s) 229

Si le roi Foltest avait été à Wyzima, Aplegatt lui aurait remis sa missive dès cette nuit. Malheureusement, le roi n’était pas dans la capitale, il séjournait dans le sud du pays, à Maribor, distante de Wyzima de près de deux cents lieues.
Le Temps du Mépris, page(s) ?

Avant la tombée du jour, Aplegatt avait déjà atteint la frontière occidentale de la principauté d’Ellander ; il se trouvait à une fourche, aux environs du village de Zavada ; de là, une route droite et sûre le mènerait jusqu’à Maribor, soit quarante-deux lieues sur un chemin praticable et fréquenté. Il y avait une auberge à cette fourche. Le courrier décida d’accorder un peu de repos à son cheval, ainsi qu’à lui-même. Il savait que s’il se mettait en route à l’aube, sans avoir à forcer outre mesure sa monture, il apercevrait les bannières noir et argent flottant en haut des tours rouges du château de Maribor avant même le coucher du soleil.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Maribor est la seconde plus grande commune urbaine de Slovénie après la capitale Ljubljana.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. La Dame du Lac, Chapitre 8.