Monstrum ou de la description d'un sorceleur

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Monstrum

Monstrum ou de la description d'un sorceleur est une pièce anonyme de la littérature haineuse qui traite le sujet des sorceleurs.

Extraits[modifier | modifier le wikicode]

En vérité, nul estre est plus vil que ces monstres contre nature, lesdicts sorceleurs, car ceux-cy sont le fruit d'abjectes sorcelerie et diablerie. Des vermines sans vertu, sans conscience ni scrupule, de veritables creatures desmoniaques, dont la seule faculté est d'occire. Il ne se peut trouver de place, parmi les honnestes gens, pour des estres tels que ceux-la.

Quant à Kaer Morhen, , où ces infames se tapissent pour s'adoner à leurs espouvantables pratiques, il devrait estre rasé de la surface de la terre, et ses vestiges, recourverts de sel et de salpestre.
Le Sang des Elfes, page(s) 49


Ils errent par les contrées, ces fascheux et eshontés qui se nomment eux-mesmes les chasseurs du mal, les bourreaux des loups-garous, les exterminateurs de vampires, et qui arrachent leur tribut aux hommes credules, puis, apres avoir perceus ce salaire infame, ils poursuivent leur chemin jusqu'à l'endroit le plus proche où ils pourront s'adonner à pareille fourberie. L'acces qui leur est le plus aisé est celuy qui attribuent fort facilement aux sortileges, aux estres contre nature, aux monstres, à l'action d'un esprit des airs ou à celle d'un mauvais esprit, tous leurs maux et leurs males fortunes. Au lieu de prier les dieux, et de présenter une riche offrande au temple, de tels rustauds sont prests à donner leur dernier sou à un vil sorceleur, car ils croient que cet apostat impie parviendra à changer leur sort et à mettre fin à leurs malheurs.
Le Sang des Elfes, page(s) 183


Il est de notoriété publique qu'au moment d'infliger la douleur, la souffrance et la mort, le sorceleur connaît une jouissance similissime qu'un homme pieux et normal ne connaît qu'en copulant ibidem cum eiaculatio avec son épouse légitime. De cette observations il découle que dans ce domaine également le sorceleur est un monstre contre nature, un pervers amoral et abject, né de l'enfer le plus noir et le plus pestilentiel, car de la souffrance et de la douleur seul le diable peut tirer de la jouissance.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) 190


« Dans des contrées diverses ils se déplacent et leurs inclinaisons et humeurs leur dictent de vivre sans dépendance aucune. Cela signifie qu’aucun pouvoir, ni humain, ni divin, ils ne reconnaissent, qu’aucune loi ni principe ne respectent, qu’à rien ni personne ne se soumettent et qu’ils se croient impunissables. Imposteurs par nature, ils vivent de prédictions dont ils leurrent les gens simples, ils servent d’espions, colportent de fausses amulettes, des médicaments frauduleux, des outrances et des narcotiques ; ils servent aussi d’entremetteurs, c’est-à-dire qu’ils fournissent, à ceux qui paient, des filles ribaudes pour des plaisirs malhonnêtes. Lorsqu’ils se trouvent dans la misère, ils n’ont point honte de mendier, ni même de se laisser nûment aller au vol, mais la filouterie et l’escroquerie leur sont plus plaisantes. Ils bernent les naïfs en leur faisant croire qu’ils défendent les gens, qu’ils tuent les monstres pour prétendument assurer leur sécurité, mais c’est un mensonge ; il est prouvé depuis belle lurette qu’ils n’agissent que pour leur propre satisfaction, car tuer est pour eux un excellent divertissement. Pour se préparer à leur action, ils pratiquent une espèce de magie noire, ce n’est que poudre aux yeux pourtant, jetée à ceux qui les regardent. Les prêtres eurent tôt fait de mettre à jour ces supercheries et tours de passe-passe, à la confusion de ces diaboliques qui se nomment sorceleurs. »
La Saison des orages, page(s) ?


Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Monstrum, un portrait des sorceleurs
Books Generic other.png
pamphlet contre les sorceleurs
Détails
Type
Livre
Source
voir Localisation
Prix d'achat
50 orin(s)
Prix de vente
10 orin(s)
ID
it_scroll_201

Ce pamphlet contre les sorceleurs décrit comment les gens ordinaires perçoivent les sorceleurs. Il traite également de la destruction de Kaer Morhen.

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

Monstrum, un portrait des sorceleurs
Anonyme
Y a-t-il une créature au monde qui soit plus répugnante que ces monstres contre-nature, ceux que l’on appelle les sorceleurs, rejetons de la magie et de la sorcellerie ? ces misérables n’ont ni conscience, ni scrupules, ni vertu. Ce sont sans nul doute des créatures des enfers qui ne savent que tuer. Il n’y a pas de place pour eux parmi les gens honnêtes et convenables.
Quant à Kaer Morhen, ce nid où ils pratiquent leurs ignobles rituels, il doit être rayé de la surface de la terre et recouvert de sel et de salpêtre pour éradiquer le mal.

Entrées de journal[modifier | modifier le wikicode]

Glossaire: Sorceleurs

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 2: Assassins of Kings »[modifier | modifier le wikicode]

Monstrum, portrait de sorceleurs
Tw2 item book.png
décrit les sorceleurs
Détails
Catégorie
Ordinaire
Type
Livre
Source
peut être acheté chez Einar Gausel
Prix d'achat
64 orins
Prix de vente
4 orins
Poids
poids 0

Ce livre peut être acheté chez Einar Gausel à Flotsam pendant Chapitre I.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Il fut un temps où les sorceleurs étaient aussi nombreux que les bêtes qu'ils chassaient, mais, aujourd'hui, ce ne sont que des vestiges d'une époque révolue. Le caractère exact de leur entraînement reste un mystère. Tout le monde sait qu'il se compose, entre autres, d'Épreuves, procédés visant à transformer le corps à l'aide de combinaisons d'herbes et d'infusions. Ceux qui survivent aux Épreuves acquièrent réflexes surhumains, agilité, nyctalopie et bien d'autres caractéristiques qui les rendent particulièrement dangereux. Au cours de leur entraînement, ils apprennent à manier l'épée et la magie des signes. Ainsi armés, les sorceleurs peuvent aisément remplir leur objectif : protéger les humains des monstres qui peuplent ce monde.