Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Muriel la Belle Canaille

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Muriel
Identité
V.O.
Muriel Piękna Łotrzyca
Surnom(s)
la Mignonne (V.O. Milusia)
Muriel aux yeux de velours (V.O. Muriel Aksamitnooka)
Décès
? (à 64 ans)[1]
Statut
Titre(s)
Comtesse de Garramone
Famille
Père
Amavet
Mère
Anna Kameny
Fratrie
Crispin Kameny
Conjoint(e-s)
Robert de Garramone
Enfant(s)
Adalia
Robert
Jolanta
Julia
Joanna

Muriel était la fille d'Amavet et Anna Kameny. Elle épousa Robert de Garramone qui lui donna une fille , Adalia et un fils Robert. De son deuxième mariage, avec le comte de Ruyter, elle eu trois filles : Jolanta, Julia et Joanna.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

[...]Comme l’arrière-grand-mère de Cirilla, Adalia, qui s’est rendue coupable d’inceste en épousant son propre cousin, comme son arrière-arrière-grand-mère, Muriel la Canaille, qui s’est pervertie avec tous les hommes ! Toutes des adultérines incestueuses et malherbes, de génération en génération !
Le Baptême du Feu, page(s) ?

Pour être bref, je suis apparenté à ladite Cirilla. Muriel, la comtesse de Garramone, surnommée la Canaille magnifique, l’arrière-arrière-grand-mère de Cirilla, était également mon arrière-arrière-grand-mère. Des légendes circulent dans ma famille sur ses conquêtes amoureuses, néanmoins il m’est déplaisant d’entendre le comte Vissegerd imputer à mon aïeule des tendances incestueuses et un nombre incalculable de coucheries. Mais je ne réagis pas. Parce que je suis un soldat. Me comprenez-vous bien, messires ?
Le Baptême du Feu, page(s) ?

— Le porteur du gène était Amavet. Nos recherches, quant à elles, se poursuivaient. Car Anna Kameny, alors qu’elle portait encore le deuil de son mari et de son amant, qui avaient tous deux perdu la vie par sa faute, accoucha de jumeaux. Un garçon et une fille. Le père était incontestablement Amavet, car la petite fille était porteuse du gène. Elle fut prénommée Muriel.
— Muriel la Belle Canaille ? s’étonna Sheala de Tancarville.
— Ce surnom ne lui a été donné que beaucoup plus tard, reprit Francesca avec un sourire. Au début, c’était Muriel la Mignonne. C’était en effet une enfant adorable. À quatorze ans, on l’appelait déjà Muriel aux yeux de velours. Plus d’un s’est noyé dans son regard. On la maria enfin au comte Robert de Garramone.

Le Baptême du Feu, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]