Nathaniel Pastodi

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Nathaniel Pastodi
Taille
300px
Statut
Titre(s)
Révérend
Affiliation(s)
Feu Eternel
Occupation(s)
Tortionnaire (Anciennement)
Prêtre

Nathaniel Pastodi est un personnage secondaire de The Witcher 3: Wild Hunt.

Background[modifier | modifier le wikicode]

Le révérend Nathaniel, superviseur de la morgue municipale et prêtre du Feu Eternel, était un homme vil au passé sulfureux. Il traite avec la Garde du temple, organise les crémations et dirige les rituels funéraires sur l'île du temple. Avant de revêtir l'habit, il avait servi des années en tant que tortionnaire officiel. Difficile d'imaginer pire candidat au ministère du culte qu'un ancien exécuteur des basses œuvres... mais comme l'affirme le dicton, à Novigrad, tout est possible.

Implication[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Entrée de journal

Le révérend Nathaniel, superviseur de la morgue municipale et prêtre du Feu Eternel, était un homme vil au passé sulfureux. Avant de revêtir l'habit, il avait servi des années en tant que tortionnaire officiel. Difficile d'imaginer pire candidat au ministère du culte qu'un ancien exécuteur des basses œuvres... mais comme l'affirme le dicton, à Novigrad, tout est possible.
Dire que Geralt surprit Nathaniel en pleine "sale besogne" tiendrait du malheureux jeu de mots. Nonobstant, la situation dans laquelle Geralt le découvrit indiqua sans doute possible qu'il tenait l'individu responsable de la récente vague de meurtres. Le sorceleur fit donc œuvre de haute justice.
Par la suite, hélas, le corps d'une nouvelle victime innocenta Nathaniel... de ces meurtres-là, en tout cas, car rien ne pouvait absoudre le prêtre de ses innombrables autres péchés.
Dire que Geralt surprit Nathaniel en pleine "sale besogne" tiendrait du malheureux jeu de mots. Nonobstant, la situation dans laquelle Geralt le découvrit témoignait de son sadisme cruel, elle ne prouvait pas qu'il s'agissait d'un tueur en série. Geralt garda la tête froide et décida que le prêtre n'était pas l'homme qu'il recherchait.
Mais avant de prendre congé, il fit en sorte que ce dégénéré ne fasse plus jamais de mal à la pauvre Nettie.
Cela étant, Geralt considéra quand même que Nathaniel méritait la mort. S'il a pu m'arriver de trouver Geralt trop prompt à jouer les juges, jurys et bourreaux, cette fois-ci, je ne trouvai rien à redire à son geste.
Sans délai, Geralt s'empressa d'aller coincer le vrai coupable.