Novigrad

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Pas de nom
Informations générales
Langue(s)
Langue commune
Religion(s)
Feu Eternel
Monnaie(s)
Couronne
Démographie
Population
30000 hab.
Gentilé
Novigradien(ne)

Ville construite sur les ruines d'une ancienne cité elfique

Novigrad est une ville de Redania qui compte trente mille habitants : humains, nains, elfes métis, hobbits et gnomes, et peut-être deux fois plus de gens de passage.

Novigrad, ce sont des maisons en briques, les rues principales de la ville pavées, un port de mer, des entrepôts, quatre moulins à eau, des abattoirs, des scieries, une grande manufacture de souliers à poulaine, et toutes les corporations et artisans souhaitables, un hôtel de la monnaie, huit banques et dix-neuf monts de piété, un château et une tour de garde à couper le souffle, et puis toutes sortes de divertissements : un échafaud, un gibet équipé d’une trappe, trente-cinq auberges, un théâtre, un parc zoologique, un bazar et douze maisons closes.

Novigradiens notables[modifier | modifier le wikicode]

Repères[modifier | modifier le wikicode]


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

[...]Aucune des filles que je connais – et j’en connais beaucoup – ne semble dépasser les vingt-cinq, trente ans, même si certaines, paraît-il, se souviennent du temps où Novigrad n’était encore qu’une forêt de conifères.[...]
— « Les limites du possible », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Tu n’arrives décidément pas à suivre la mode, répondit le barde en grimaçant et en lissant sa plume de poule de la manche bouffante de son pourpoint bleu brillant à encolure crénelée. Je suis heureux de te rencontrer à Novigrad, la capitale, le centre et le cœur culturels du monde. Un homme éclairé peut respirer à pleins poumons ici !
— Allons donc respirer une rue plus loin, proposa Geralt en voyant un va-nu-pieds accroupi, les yeux écarquillés, en train de déféquer dans une ruelle adjacente.
— Ton sarcasme continuel devient énervant, dit Jaskier en grimaçant de nouveau. Novigrad, Geralt, ce sont des maisons en briques, les rues principales de la ville pavées, un port de mer, des entrepôts, quatre moulins à eau, des abattoirs, des scieries, une grande manufacture de souliers à poulaine, et toutes les corporations et artisans souhaitables, un hôtel de la monnaie, huit banques et dix-neuf monts de piété, un château et une tour de garde à couper le souffle, et puis toutes sortes de divertissements : un échafaud, un gibet équipé d’une trappe, trente-cinq auberges, un théâtre, un parc zoologique, un bazar et douze maisons closes… Je ne me souviens plus combien de temples. Beaucoup en tout cas. Et toutes ces femmes, Geralt, propres, bien peignées et odorantes… Ces satins, ces velours, cette soie, ces buses, ces rubans.

— « Le feu éternel », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Écoute, répondit le sorceleur en essayant vainement de recoudre la manche déchirée de sa veste. Nous sommes à Novigrad, une ville qui compte trente mille habitants : humains, nains, elfes métis, hobbits et gnomes, et peut-être deux fois plus de gens de passage. Comment veux-tu retrouver quelqu’un dans cette foule ?
— « Le feu éternel », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Ils savaient qu’ils ne reviendraient plus. Cela s’est passé après leur second conflit avec les humains, il y a plus de deux cents ans de cela. Auparavant, lorsqu’ils se repliaient, ils laissaient leurs villes intactes. Les humains construisaient sur les fondations des elfes. C’est ainsi que furent créées Novigrad, Oxenfurt, Wyzima, Tretogor, Maribor, Cidaris. Et Cintra.
Le Sang des Elfes, page(s) ?


Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

Description[modifier | modifier le wikicode]

Cette métropole faisait partie autrefois de la Redania, mais elle a aujourd'hui le statut de ville libre. Novigrad est la plus grande cité du monde, et certainement la plus riche aussi. Le culte du Feu Éternel est implanté dans la ville, qui est dirigée officiellement par le hiérarque de cette église, même si les gros bonnets de la pègre ont aussi leur mot à dire.

Poteaux de voyage rapide[modifier | modifier le wikicode]

Sites intéressants[modifier | modifier le wikicode]

Arrondissements[modifier | modifier le wikicode]


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]