Portail de Benavent

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Téléportation de Lara (V.O: Teleport Lary), appelée également portail de Benavent (V.O: Portalem Benaventa), du nom de son inventeur, Immanuel Benavent, est situé au dernier étage de Tor Lara sur l'Île de Thanedd. Le portail est chaotique et mortellement dangereux. Les expérimentations y sont formellement interdites. L’utilisation de la magie (magie de téléportation en particulier) n’est autorisée ni dans la tour de la Mouette ni dans les environs proches. Les demandes d’autorisation d’accès à Tor Lara ou d’observation du portail sont examinées à titre exceptionnel par le Chapitre des Talents et des Arts. Les demandes doivent être justifiées par des travaux de recherche déjà en cours et une spécialisation dans la matière. [1].

Le portail de Benavent dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Poursuivie par le mage Vilgefortz de Roggeveen, Ciri fait l’ascension de Tor Lara et emprunte le portail, son seul échappatoire. La jeune fille se retrouve projetée à l’autre bout du monde, dans le désert de Korath[2]. Derrière elle, la tour et son artefact sont détruits dans une terrible explosion[3].

Plus tard, en pleine réunion de la Loge, l’hypothèse que Ciri ait utilisée le portail de Benavent est réfutée par Sabrina Glevissig, arguant qu’une fillette de quinze ans n’a pas les formidables capacités pour l’ouvrir, l’utiliser et même le voir (tout cela exigeant d’après elle l’utilisation de magie de quatrième niveau)[4].

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Sur l'un des murs flamboyait un ovale régulier d'où émanait une lueur chatoyante.

— Le Temps du Mépris, Chapitre 6.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Prohibitus (Inventaire des artefacts interdits), Ars Magica, Éd. LVIII
  2. Le Temps du Mépris, Chapitre 4. 
  3. Le Temps du Mépris, Chapitre 6. 
  4. Le Baptême du Feu, Chapitre 6.