Préfet d'Amarillo

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Préfet d’Amarillo[N 1] est l’actuel représentant de l’ordre impérial dans le province nilfgaardienne de Geso. Déterminé à imposer la « Pax nilfgardianna » au territoire dont il a la charge, il fait traquer sans relâche les bandes de pillards qui sévissent en Geso. C’est un homme sévère et redouté, qui a l’expérience des combats.

Sa résidence est située dans la ville d’Amarillo[1].

Le Préfet d'Amarillo dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Avant Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Le Préfet tente vainement d’éliminer la bande des Rats. Il engage notamment les Attrapeurs, mais ces derniers échouent de même. Après l’attaque d’un convoi dont faisait parti son neveu, il promet une forte récompense pour la tête de Mistle. Il décrète également qu’un brigand capturé doit être exécuté sur place, plutôt qu’être mené en justice[1].

Dans Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Le Préfet est chargé par l’empereur Emhyr var Emreis de rechercher Ciri, apparemment en fuite dans la région. Pour ce faire, il recrute l’Ailé, un chevalier de la maison Sweers, et le charge de ramener la jeune fille à Amarillo en échange d’une riche récompense. Après trois semaines de recherches infructueuses[N 2], le Préfet apprend avec stupeur l’apparition d’une nouvelle recrue au sein de la bande des Rats. Il émet alors l’hypothèse que la jeune brigande connue sous le nom de Falka soit en fait nulle autre que Ciri. Mais son invité du moment, le coroner Stephan Skellen, n'est pas de cet avis et lui ordonne d’éliminer les Rats au plus vite[1].

Dans Le Baptême du Feu[modifier | modifier le wikicode]

Servadio, un informateur du Préfet, est témoin du meurtre d’un brigand par Falka à Loredo, un village de Haute-Velda[2].

Dans La Tour de l’Hirondelle  [modifier | modifier le wikicode]

Le Préfet d’Amarillo cherche toujours activement les Rats le long de la Velda[3].

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Si t'avais décampé sans batailler, si tu m'avais rapporté la perte de ta charge et de tes chevaux sans souvenir sur la figure, comme tu dis, tu aurais gigoté bien vite au bout d'une corde !

— Le Temps du Mépris, Chapitre 7.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes [modifier | modifier le wikicode]

1.    ↑ Son nom est inconnu.

2.    ↑ Le Préfet ignore tout du périple de l’Ailé et des événements de Glyswen.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Le Temps du Mépris, Chapitre 7. 
  2. Le Baptême du Feu, Chapitre 5.
  3. La Tour de l’Hirondelle, Chapitre 2.