Prélude à la guerre : Kaedwen

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
"Prélude à la guerre : Kaedwen"
Tw2-screenshot-henselt-01.png
Détails
Alliance
Vernon Roche
Chapitre(s)
Chapitre II
Lieu(x)
Champ de bataille
Source
Automatique

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Ce second chapitre s'ouvre sur la quête Prélude à la guerre : Kaedwen. Vous y contrôlez Henselt, roi de Kaedwen, débarqué en Haut-Aedirn, accompagné de Sheala de Tancarville, de Detmold et de quelques soldats tandis que vous vous rendez à des pourparlers. Les personnages discourent un moment sur les évènements ayant eu lieu trois ans auparavant, à savoir la guerre entre Aedirn et Kaedwen et l'annihilation des deux armées par Sabrina Glevissig. La conversation se termine alors que vous arrivez à la table des négociations. Après que les nobles présents aient offerts leurs service et que vous ayez décidé de la somme à leur remettre, interviennent Saskia accompagnée du prince Stennis. Quelques échanges plus tard, soit vous affrontez Saskia en duel, soit c'est une mêlée générale qui se déclenche. Quel que soit votre choix, Henselt fracassera le crâne du prêtre contre la pierre, déclenchant la malédiction.

Après la cinématique, vous reprenez le contrôle de Geralt pour combattre les spectres qui apparaissent. Quand vous en aurez abattus assez, deux draugirs se matérialiseront, ils peuvent laisser du matériel essentiel à la fabrication d'armure. Une fois vaincus, Detmold aura fini d'incanter un sortilège de zone vous protègeant de la brume et désintégrant les spectres qui tenteraient de s'approcher. A plusieurs reprises des spectres briseront le sort de Detmold mais la lame d'argent du sorceleur a facilement raison d'eux. Au cours de votre avancée, vous croiserez le cadavre du prince Stennis, héritier légitime d'Aedirn. Profitez en pour récupérer son épée de bonne facture.

Arrivés au camp, Henselt vous laisse aux soins de Zyvik tandis qu'il s'entretient avec les mages. Vous pouvez soit suivre sagement le soldat, récupérant du matériel ça et là, soit discuter avec lui et le persuader de vous mener immédiatement au roi. Dans le camp supérieur vous discuterez avec l'ambassadeur de Nilfgaard avant de voir le roi et terminer la quête.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

À l'époque où Temeria et Aedirn étaient en proie au chaos inhérent à tout interrègne, Henselt, Seigneur de Kaedwen, marchait vers le sud en vue d'annexer les terres du défunt roi Demavend. Alors qu'il se référait à une légitimité douteuse sur la Basse-Marchie, il justifiait ses actes par la loi du plus fort. Mais Aedirn n'était pas entièrement sans défense. Saskia, la tueuse de dragons, à la tête de la rébellion paysanne, bloquait la route de l'armée d'Henselt. Stennis, fils de Demavend, se tenait auprès d'elle. Le roi de Kaedwen n'était pas stupide, et bien qu'il fût certain de sa victoire, il décida d'écouter ce que ses adversaires avaient à dire. Son but était de corrompre ou d'intimider la noblesse aedirnienne pour arriver à ses fins. C'est ainsi que débuta une réunion qui fut, plus tard, décrite sombrement par son chroniqueur.
Si Henselt refuse le défi de Saskia :
Comme souvent lorsque deux personnalités implacables et charismatiques s'affrontent, la discussion tourna vite au débat enflammé, puis à la bataille rangée.
Si Henselt accepte le défi de Saskia :
Comme souvent lorsque plusieurs personnalités charismatiques et implacables se rencontrent, la discussion tourna vite à la joute verbale puis au duel entre Henselt et Saskia.
Geralt et Roche traversèrent l'étroite barrière séparant le monde des vivants de celui des spectres : ils entrèrent dans le royaume de l'ombre. Une bataille éternelle faisait rage entre les fantômes de soldats tombés au combat, et les vivants n'étaient pas les bienvenus. Au cœur de ce tourbillon guerrier, nos héros rencontrèrent le roi Henselt, Detmold et Sheala de Tancarville. Considérant la situation funeste dans laquelle ils se trouvaient, Detmold commença à préparer un puissant sort de protection. Tandis qu'il réunissait le Pouvoir, Geralt le défendait des spectres qui l'attaquaient de tous les côtés.
Le sang répandu à terre éveilla une vieille malédiction. Le ciel s'assombrit et les spectres des soldats tombés au combat jaillirent du sol. Une autre bataille faisait rage mais, cette fois, elle opposait deux armées spectrales. C'est alors que Geralt entra en scène, ignorant, comme de coutume, le contexte historique des événements. Cependant, il était bien averti du danger. Plongé dans une brume spectrale au milieu des damnés, il chercha une issue, accompagné d'Henselt et de Detmold. Ce dernier, responsable de la sécurité du roi, les protégea à l'aide de sa magie.
Après bien des embûches, Geralt finit par atteindre le camp de l'armée kaedwenienne. Irrité par son aventure dans la brume, Henselt convoqua Sheala et Detmold à un conseil extraordinaire et confia le sorceleur aux bons soins du soldat de première classe Zyvik. Ce fantassin déterminé devait faire visiter les lieux à Geralt avant de l'emmener au camp supérieur.
Geralt en avait assez des salutations, qu'elles proviennent d'hommes ou de spectres. Il décida d'aller voir ce qu'Henselt lui voulait, pour ensuite offrir un peu de repos à ses jambes.