Schliemann

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le professeur Schliemann est un archéologue de l'académie de Castell Graupian qui vécut probablement au XVème siècle.

Background[modifier | modifier le wikicode]

Le professeur Schliemann est décrit comme un éminent sigillographe spécialiste de la période des Siècles des Ténèbres (XIIIème siècle).

Bien qu'il ne le saura jamais, le professeur Schliemann a probablement été en possession de l’œuvre majeure perdue du célèbre barde du XIIIe siècle Jaskier, Un demi-siècle de poésie.

Dans les livres[modifier | modifier le wikicode]

La Saga du Sorceleur 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Dans la Tour de l'Hirondelle on raconte que le professeur Schliemann sera, environ deux siècles après les évènements du livre, en charge de fouilles sur un site de Beauclair. Sur ce site, dans une couche qui remonterait au XIIIe siècle, les archéologues découvrirent une caverne constituée de restes de murs et colmatée par de l’argile et de la chaux ; à la grande excitation des savants, on retrouva dans cette caverne deux squelettes humains, un homme et une femme, parfaitement conservés. À côté des squelettes, hormis des armes et un nombre incalculable de menus artefacts, on trouva une tubulure en cuir durci, longue de trente pouces. Sur le cuir étaient gravées des armoiries aux couleurs délavées représentant des lions et des losanges, armoiries identifiées comme l'emblème de la Rivie, un royaume antique aux frontières encore indéterminées.

Cette tubulure semblait contenir une grande quantité de parchemins. Malheureusement des ouvriers indélicats, espérant trouver de l'or, s'emparèrent une nuit de la tubulure avant que les spécialistes chargés de son ouverture ne soient arrivés et, illettrés et dépités de ne trouver que du papier, brûlèrent le tout de peur d'être tombés sur des parchemins remplis de magie noire. L’inestimable monument de littérature des Siècles des Ténèbres se consuma dans de grandes flammes claires.