Shani

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Shani
Identité
V.O.
Shani
Espèce
Humaine
Naissance
1250
Décès
1340 (à 90 ans)
Nationalité
Flag Redania.svg
Apparence
Yeux
Marron
Cheveux
Roux sombre
Statut
Titre(s)
Doyenne de la chaire de Médecine et d'Herboristerie
Occupation(s)
Médecin

Shani était une jeune médecin, qui fut étudiante puis doyenne de la chaire de Médecine et d'Herboristerie à l'Académie d'Oxenfurt.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Shani est une jeune étudiante en médecine, aux yeux marrons et aux cheveux d’un roux sombre coupés juste au-dessous des oreilles, avec un tempérament de braise qui a le cœur sur la main.[1]. C'était une enfant des rues qui s’est retrouvée à l’université d’Oxenfurt grâce à sa soif d’apprendre et aux immenses sacrifices consentis par ses parents pour payer ses droits d’inscription.[2]

Shani dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Sang des Elfes[modifier | modifier le wikicode]

En 1266, pendant ses années d'études à Oxenfurt, Jaskier, filé par des hommes de Dijkstra qui veulent savoir où se trouve Geralt, lui demande d'aller prévenir Geralt de rester caché. Lorsque Jaskier retrouve Geralt dans sa chambre durant la nuit, il s'aperçoit que Geralt et Shani ont fait très intimement connaissance. Tous les trois sont rejoints par Filippa Eilhart qui passe par la fenêtre sous sa forme de chouette. Geralt est à la recherche de Rience, Filippa également. Comme Shani entend parler de la balafre de Rience, elle dit savoir comment le trouver. En effet elle a vu ce dernier chez un guérisseur d'Oxenfurt trois jours auparavant, un certain Myhrman. Grâce à cette information, Geralt retrouvera Rience la nuit suivante. Malheureusement ce dernier arrivera à s'enfuir avec l'aide de Filippa dont les motivations réelles à ce moment ne sont pas encore connues.[1]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

En mars 1268 elle participe à la Bataille de Brenna dans un hôpital de campagne sous la direction de Milo "Rusty" Vanderbeck, en compagnie de la magicienne guérisseuse Marti Sodergren et de Iola la Seconde, adepte du temple de Melitèle qui avait décidé de s'engager.[2]

Après La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Shani mourut soixante-douze ans après la Bataille de Brenna, en 1340. Elle était alors la doyenne émérite, célèbre et respectée, de la faculté de médecine de l’université d’Oxenfurt. Des générations de futurs chirurgiens répétaient sa fameuse plaisanterie : « Couds le rouge avec le rouge, le jaune avec le jaune, le blanc avec le blanc. Si tu respectes ces règles, tout se passera sûrement très bien. » Peu d’entre eux remarquaient que madame la doyenne essuyait furtivement quelques larmes chaque fois qu’elle énonçait cette facétie.[2]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Le poète changea de direction et, sifflotant avec légèreté, se dirigea vers le petit palais qui abritait la chaire de Médecine et d’Herboristerie. L’allée qui y menait grouillait d’étudiantes vêtues d’une tunique vert clair caractéristique. Jaskier, qui cherchait des visages familiers, parcourut attentivement la foule des yeux.
— Shani !
La jeune étudiante en médecine, aux cheveux d’un roux sombre coupés juste au-dessous des oreilles, leva la tête de son atlas d’anatomie, et quitta le banc assise.
— Jaskier ! fit-elle en souriant et en clignant des yeux – qu’elle avait joyeux et d’une jolie couleur marron. Il y a une paire d’années que je ne t’ai vu ! Viens, je vais te présenter à mes amies. Elles adorent tes poésies…

Le Sang des Elfes, page(s) 289

- Secret médical ! (Shani lui adressa un plus beau sourire encore, et Jaskier ressentit de nouveau l’envie de composer enfin une ballade sur les jeunes filles comme elle, qui ne sont pas très belles, mais si pleines de charme qu’on en rêve la nuit, alors qu’on oublie les beautés classiques aussitôt après les avoir vues.)
Le Sang des Elfes, page(s) 291

Il regarda la rousse Shani qui enfilait adroitement un fil chirurgical dans une aiguille tordue.
Shani. Une enfant des rues qui s’est retrouvée à l’université d’Oxenfurt grâce à sa soif d’apprendre et aux immenses sacrifices consentis par ses parents pour payer ses droits d’inscription. Une petite étudiante. Une finaude. Une joyeuse coquine. Que sait-elle faire ? enfiler des aiguilles ? poser des garrots ? tenir les écarteurs ? Ah ! mais la vraie question est : quand la petite étudiante rousse tombera-t-elle dans les pommes, laissant échapper les écarteurs et plongeant tête la première dans le ventre ouvert du patient allongé sur la table ?

La Dame du Lac, page(s) ?


Shani dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Peu après mon arrivée dans les faubourgs, j'ai rencontré Shani, une vieille connaissance d'autrefois, dans des circonstances plutôt dramatiques. Shani se consacre corps et âme à sa passion, la médecine. Elle avait tant à faire dans les faubourgs qu'elle n'avait pas le temps de bavarder. J'ai eu le sentiment que cette jeune femme intelligente et sensée m'aimait beaucoup.
J'ai entraîné Shani dans mon affaire avec la Salamandre. Elle était en danger, mais tout s'est bien terminé. Shani a terminé ce qu'elle avait à faire dans les faubourgs et a regagné sa maison dans le Quartier du Temple de Wyzima.
Shani travaille à l'hôpital Lebioda dans la journée et rentre le soir dans son logement du Quartier du Temple. Elle a horreur d'être dérangée dans son travail, il vaut donc mieux lui rendre visite chez elle le soir.
Pendant la soirée, Shani m'a parlé de ce qu'elle avait vécu pendant la bataille de Brenna, alors qu'elle soignait les blessés. J'ai l'impression qu'elle commence à beaucoup m'apprécier.
Si Geralt laisse Alvin aux soins de Triss:
J'ai confié Alvin aux bons soins de Triss. Shani en a déduit que je ne lui faisais pas confiance et que je lui préférais la magicienne. Elle m'en veut terriblement et je crois que notre romance est tombée à l'eau.
Si Geralt laisse Alvin aux soins de Shani:
J'ai décidé de confier Alvin à Shani. Elle a considéré ce choix comme une preuve de ma confiance. Elle en a conclu que je l'aimais davantage que Triss, ce qui n'a fait qu'améliorer nos relations.
Jaskier a apporté une lettre de Shani. Elle me demande de retrouver Alvin, qui a disparu. Dans sa lettre, elle me fait part de sa vive inquiétude pour le garçon et pour moi-même. Shani espère nous revoir très bientôt et souhaite que nous fondions une famille.
J'ai répondu à la lettre de Shani et je lui ai fait part de mes sentiments.
Shani est repartie pour la Vieille Wyzima déchirée par la rébellion. Elle a entrepris de soigner les blessés des deux factions en guerre dans un hôpital de fortune..
J'ai rencontré Shani, ou plutôt une vision d'elle qui est apparue dans mon esprit sur les Terres Gelées. Elle m'a aidé dans ma quête du Grand Maître.

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Si Geralt avait laissé Alvin aux soins de Shani:

Certains d'entre vous ont certainement entendu les rumeurs à propos de la relation qui a éclos entre la jeune infirmière Shani et Geralt. Je m'empresse de vous informer qu'elles sont fondées. Je considère Shani comme une véritable amie. À l'époque où je donnais des cours de ménestrel à l'université d'Oxenfurt, je l'avais présentée au sorceleur. Lors du retour de Geralt, ils se sont retrouvés à Vizima, où l'infirmière rousse dut affronter Triss Merigold pour gagner le coeur de Geralt. Elle est sortie vainqueur de cette rivalité. Mais la flamme de leur amour était vive et s'est éteinte rapidement. Bien qu'étant une très jeune femme, Shani s'est montrée plus mature que le sorceleur, qui avait toujours trouvé les relations amoureuses énigmatiques et difficiles. Geralt évitait ses obligations envers elle, préférant poursuivre les missions que le roi Foltest lui assignait. L'infirmière s'aperçut rapidement qu'elle n'arriverait à rien avec lui. Elle eut une conversation sérieuse avec le sorceleur et ils se sont séparés d'un commun accord. Shani a accepté un poste d'enseignante à Oxenfurt et est partie pour cette ville, tandis que Geralt a suivi Foltest dans les terres des La Valette.


Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

En pénétrant dans les égouts d'Oxenfurt, Geralt s'attendait à tomber nez à nez avec quelque monstre hideux. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant, dans ces tunnels crasseux, notre chère amie Shani ! Geralt et votre serviteur avaient rencontré cette extraordinaire jeune femme quelques années auparavant, alors qu'elle était encore à l'internat. Le sorceleur s'aperçut qu'elle avait brillamment terminé ses études pour devenir médecin militaire de l'armée redanienne.

Un rôle qui l'avait conduite, sous bonne escorte, à descendre dans les égouts. Le but de l'expédition : recueillir un échantillon de venin du monstre qui y sévissait. Gentilhomme jusqu'au bout des ongles, Geralt accepta de l'aider.

La rencontre avec Vlodimir von Everec rappela à Geralt qu'il avait naguère voué une passion dévorante et réciproque (mais révolue) à Shani. Enfin, pas si révolue que ça, ne tarda pas à lui susurrer son cœur d'artichaut…

Le destin compose parfois des histoires qu'aucun poète n'oserait signer, de peur que son public voue aux gémonies une telle extravagance. Tel fut le cas de cette soirée où Geralt et le fantôme de Vlodimir von Everec partagèrent un corps pour accompagner Shani au mariage d'Aldona, son amie de l'académie. Certaines personnes auraient tiqué, mais pas Shani. Nullement contrariée, Shani admira les décorations nuptiales et huma la riche fragrance des branches de sorbier qui lui rappelaient d'heureux souvenirs d'enfance. Toute à la joie de ses jeunes années ressuscitées, Shani s'abandonna avec ardeur aux festivités.

Une chose est certaine : Shani goûtait fort la compagnie spectrale de Vlodimir von Everec, ses déclarations enflammées, son énergie débordante. Cela étant, quand vint l'heure pour le fantôme de regagner l'au-delà, la jeune femme poussa un soupir de soulagement : le tête-à-tête avec Geralt redevenait possible, et le sorceleur avait le mérite d'être plus attentionné et prévisible (des qualités que Vlodimir aurait certainement jugées "à mourir d'ennui").

La soirée agréable déboucha sur une nuit torride qui, à son tour, se conclut par une aube nimbée d'or sur la rive d'un lac, avec pour fond sonore les premiers bruissements de la nature. Si Shani paraissait comblée, la fraîcheur matinale éveilla une humeur songeuse. Elle prit congé de Geralt, expliquant qu'elle devait réfléchir à ce qui venait de se passer.

Le destin décréta que Shani ne devait pas s'attarder dans sa ville natale d'Oxenfurt. Tant que durerait la guerre, elle était aux ordres de l'armée redanienne et sa hiérarchie avait décidé de l'envoyer à Kaedwen, sur le front oriental du conflit. Avant de partir, elle informa Geralt qu'un certain professeur Tremblegond pouvait lui être utile vis-à-vis de Gaunter de Meuré. Geralt remercia son amie et ils firent leurs adieux, espérant se revoir, si possible bientôt.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Le Sang des Elfes, Chapitre 5.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 La Dame du Lac, Chapitre 8.