Sheala de Tancarville

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Sheala de Tancarville
Identité
V.O.
Sheala de Tancarville
Espèce
Humaine
Nationalité
Modèle:Creydenien
Statut
Titre(s)
Conseillère de Zuleyka de Talgar
Affiliation(s)
Loge des Magiciennes
Occupation(s)
Magicienne

Sheala de Tancarville est une magicienne de Creyden, et une membre de la Loge des Magiciennes.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Sheala de Tancarville dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Baptême du Feu[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Sheala de Tancarville dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 2: Assassins of Kings »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 2 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Sheala est un personnage dans The Witcher 2: Assassins of Kings. Geralt la rencontre dans la ville de Flotsam où il apprend qu'elle a été engagée pour débarrasser le port du redoutable keyran.

Au cours de la quête "L'entrée du dragon", elle tente de quitter Loc Muinne en se téléportant mais le diamant imparfait placé par Letho dans son mégascope met en péril sa vie. Geralt peut enlever le diamant et lui sauver la vie, ou il peut la laisser mourir.


Quêtes liées

Entrée de journal

Je savais d'expérience que les mages n'étaient pas insensibles au pouvoir. Combien de magiciennes, poussées par leur ambition, tiraient les ficelles de ce monde en manipulant des rois ou d'autres forces suprêmes ? Contrôler les éléments, invoquer des génies, altérer le destin, décider de proclamations royales, ou ne serait-ce que forcer quelqu'un à manger son poulet avec des couverts… Voilà ce qui distinguait les mages comme Sheala de Tancarville, la Misanthrope de Kovir. Dame Sheala n'avait pas coutume de se mêler des affaires politiques, du moins pas officiellement, et s'intéressait plutôt à la recherche. Stricte, calme et réfléchie (contrairement aux autres magiciennes), elle n'affichait pas ses atouts féminins, ni ne dandinait du postérieur dès qu'un homme passait par là. C'était tout à son honneur, mais si vous voulez mon avis, le monde aurait été bien plus triste sans ces autres magiciennes.
La présence de Sheala de Tancarville dans une ville aussi reculée que Flotsam avait d'abord paru étrange, puis il était apparu clair qu'elle était là pour le keyran, un monstre de la rivière. Les mages, et c'était le cas de Sheala, aimaient en effet utiliser les organes de créatures exotiques comme ingrédients pour leurs potions.

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Entrée de journal

Geralt et moi-même connaissons Sheala de Tancarville, la Recluse du Kovir, ex-membre de la Loge des Magiciennes qui, en son temps, complota, enjôla et façonna le monde à son image. Sheala ne démordit jamais du fait qu'elle agissait pour le bien de la magie et de l'espèce humaine. Pour autant, elle fit couler le sang dans des proportions considérables, allant jusqu'à occire les rois qui gênaient ses menées. Elle prit part à d'innombrables complots dans lesquels le sorceleur figura souvent en tant que complice involontaire, obstacle ou victime collatérale. Aussi peut-on décrire les précédentes entrevues entre le sorceleur et la magicienne comme houleuses, à tout le moins. Si l'on peut dire de la dernière rencontre qu'elle se solda par une Sheala sauvée par Geralt, cela ne signifie pas pour autant qu'il la portait dans son cœur. Cela étant, le spectacle d'une magicienne suppliciée dans les donjons du roi Radovid fit fondre le cœur réputé froid du sorceleur et le remplit de compassion.

Si Geralt abrège les souffrances de Sheala:

Cet émoi, ou le simple respect envers une ancienne ennemie condamnée à souffrir aux mains de cruels fanatiques, conduisit Geralt à la prendre en pitié. Consciente du sort qui l'attendait si elle s'acharnait à vivre, Sheala lui sut gré de se voir accorder une mort digne, de quitter les tourments et l'humiliation.

Si Geralt abandonne Sheala à son sort:

Hélas, les blessures de Sheala étaient sérieuses, impossibles à guérir. Le temps venant à manquer, Geralt abandonna la magicienne au sort qui était le sien.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

À côté d’elle surgit du reflet brumeux la projection de Sheala de Tancarville, en robe de velours noir cousue de perles, un boa de renards argentés enroulé autour du cou.
Le Baptême du Feu, page(s) ?

— Je suis d’accord, intervint soudain Sheala de Tancarville d’une voix forte. Tu en as assez dit, Sabrina. Assez parlé de Thanedd, assez parlé des affaires d’espionnage et des scandales extraconjugaux. Je ne suis pas venue ici pour prendre part à ce genre de discussions, ni pour vous écouter vous insulter et étaler vos ressentiments. Je ne suis pas non plus intéressée par le rôle de médiatrice, et si l’on m’a invitée ici dans cette intention, je déclare que c’est peine perdue. Je subodore, il est vrai, que ma participation sera vaine et inutile et que je perds mon temps, qui m’est si précieux pour mon travail de recherche. Je m’abstiendrai néanmoins de faire des présuppositions. Je propose de donner la parole à Filippa Eilhart pour que nous apprenions enfin la raison de ce rassemblement. Nous connaîtrons le rôle que nous avons à jouer ici. Alors, sans émotions superflues, nous déciderons si nous devons continuer le spectacle ou baisser le rideau. La discrétion que l’on nous demande de respecter nous engage toutes, effectivement. Et je prendrai personnellement les mesures qui s’imposent envers les indiscrètes.
Aucune des magiciennes ne fit un geste ni ne prononça un seul mot. Triss ne mit pas un instant en doute la mise en garde de Sheala. La solitaire de Kovir n’avait pas pour habitude de proférer des menaces en l’air.

Le Baptême du Feu, page(s) ?

— Merci, dit Sheala de Tancarville en inclinant la tête. Si ces dames m’y autorisent, je parlerai la première. Ma question initiale, chère Filippa, est la suivante : pourquoi moi ? pourquoi ai-je été conviée ? J’ai décliné à plusieurs reprises la proposition qui m’était faite d’entrer au Chapitre, j’ai refusé un fauteuil au Conseil. Premièrement, mon travail m’absorbe totalement. Deuxièmement, je considérais, et je considère toujours, que d’autres, à Kovir, Poviss et Hegfors, sont davantage dignes de cet honneur. Je repose donc la question : pourquoi m’a-t-on invitée, moi, et non Carduin ? Ou Istredd z Aedd Gynvael, Tugdual ou encore Zangenis ?
Le Baptême du Feu, page(s) ?

Mais des portraits véritables, authentiques, il n’en existe pas. À deux exceptions près : celui de Margarita Laux-Antille, qui se trouve à Aretuza sur l’île de Thanedd, et qui a été miraculeusement épargné par l’incendie, et celui de Sheala de Tancarville au palais d’Ensenad à Lan Exeter.
La Dame du Lac, page(s) ?

Au côté de Filippa était assise Sheala de Tancarville, vêtue de noir de la tête aux pieds ; seuls quelques brillants ici et là rehaussaient l’ensemble d’un peu d’éclat.
La Dame du Lac, page(s) ?

Aiguë et tranchante comme le fer irritant d’un couteau, la voix de la magicienne kovirienne résonnait dans la grande salle, comme suspendue au-dessus de la table. Ciri ne fut pas la seule à se crisper ; même les autres magiciennes de la loge frémirent légèrement et rentrèrent la tête dans les épaules, à l’exception peut-être de Filippa, Francesca et Assire. Et de Yennefer bien sûr.
La Dame du Lac, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]