Sihill

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Dans les romans, Zoltan donne son propre glaive, un sihill, à Geralt. Un autre glaive, G'valchir, est reçu en récompense pour une quête au cours du jeu vidéo. Ce deuxième glaive est décrit comme étant « un sihill runique de Mahakam », semblable au sihill décrit dans les romans.

L'épée mesurait environ quarante pouces et ne pesait pas plus que trente-cinq onces. La lame, couverte sur une grande partie de mystérieux signes runiques, avait une teinte bleutée, et elle était éguiseée comme un rasoir ; un homme un tant soit peu habile aurait pu l'utiliser pour se raser. Le manche, long de douze pouces, était recouvert de bandes de peau de lézard entrecroisées ; un capuchon cylindrique et cuivre tenait lieu de pommeau ; la garde, bien que fort courte, était très ouvragée.
Le Baptême du Feu, page(s) 102 – 103


...tandis que la lame de mon sihill provient d'un alliage de graphite précieux et de borax.

— Technique contemporaine, ne put s'empêcher de lâcher Percival avec fébrilité. (Immanquablement, la discussion s'engageait sur une question qu'il connaissait bien.) La fabrication et la composition de la lame, le nombreuses couche de cœur tendre, ferrées avec de l'acier dur, et pas de l'acier tendre...
Le Baptême du Feu, page(s) 104