Souvenirs des siècles passés

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
"Souvenirs des siècles passés"
Loc Muinne sewers screen1.jpg
Détails
Alliance
les deux
Chapitre(s)
Chapitre IIChapitre III
Lieu(x)
La hutte sur la falaise
Égouts de Loc Muinne
Source
Notes de Malget
Reliée
Petites soeurs

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Chapitre II[modifier | modifier le wikicode]

La quête commence dans le second chapitre et se termine (idéalement) dans le troisième. C'est une quête accessible dans les deux parcours, que l'on choisisse Roche ou Iorveth.

Dans les gorges se trouve une maison en bord de fleuve et qui est visiblement abandonnée. C'est sur la plage en contrebas que se passe l'essentiel de la quête Petites soeurs si l'on suit la voie de Roche. Derrière cette maison se trouve une trappe cachée par plusieurs tonneaux que l'on peut facilement dégager d'un signe d'Aard. Cette trappe mène à une petite salle où sont disposés trois étranges autels dont on peut allumer les bougies. Attention ici, une mauvaise combinaison provoquera l'apparition d'un spectre. L'ordre correct est inscrit sur la tombe de Malget, dans le petit cimetière à côté de la maison. (L'autel du fond, celui du centre puis celui à gauche en entrant) Une petite porte s'ouvre dans le mur et une note se trouve dans la pièce.

Si vous demandez conseil à Detmold, il vous racontera qu'il s'agit d'une incantation de magie noire tout ce qu'il y a de plus dangereux et d'illégal. Il voudra vous l'acheter sous prétexte de collectionner ce genre d'artéfact. Si vous acceptez, la quête se terminera ici.

IMPORTANT : d'après le wiki en anglais, il semble que la quête bug si on transmet ce parchemin à un magicien avant d'avoir terminé la quête Petites soeurs.

Si on a choisi de suivre Iorveth, nous ne pouvons avoir accès à la maison que lorsqu'on traverse la brume au cours de la quête Où est Triss ?

Chapitre III[modifier | modifier le wikicode]

Braziers

La quête trouve son véritable dénouement le troisième chapitre. Pour cela, il faut apporter le parchemin à Braz de Ban Ard, qui nous révèle la véritable signification des mots inscrits et comment les utiliser. Il s'agit en fait d'un code, qui doit être prononcé correctement pour accéder à un grand secret. Ces mots, "Nanna Kanpa Zi Uddu-ya Ia Ia Gat Exa Nanna Zi Uddu-Zi Gat Kanpa Nibbit." n'ont pas besoin d'être compris pour être utilisés, il faut simplement savoir que Nanna Kanpa signifie lire à l'endroit et Nanna Zi lire à l'envers.

Direction les égouts, (la porte à côté de l'emplacement de Numa le puissant) pour y trouver le gardien qui nous demande le code "Nigb't ?". Suivant les conseils de Braz, nous donnons le code suivant : Zi + Uddu-ya + Ia Ia + Gat + Exa + Nibbit + Kanpa + Gat + Uddu-zi et le gardian se change en téléporteur que nous franchissons le pas léger.

Geralt se retrouve dans une pièce cernée de brasiers et dont la seule porte est verrouillée. Pour la débloquer il faut que tous soient allumés. Pour cela il suffit d'activer le premier à gauche de l'entrée puis le second à droite.

Enfin, vous arrivez en face du gardien. Celui-ci vous prend pour un élu et vous permet de réinitialiser tous vos points de compétence si vous l'acceptez. En revanche, si vous lui dites que vous n'êtes pas un élu, la quête échouera. Dernière option, si vous avez le malheur de lui demander son artefact, il vous attaquera, lancant le combat le plus dur du jeu. Après quelques coups d'épée, le gardien, en plus de vous bombarder de boules de feu, invoque deux gargouilles qu'il vous faudra détruire obligatoirement avant de pouvoir l'attaquer à nouveau et cela, à renouveler trois fois. Si vous parvenez à le vaincre, vous obtenez une écaille de dragon et son arme, l'Artefact du Gardien.

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Chapitre II:

Geralt trouva d'étranges notes dans la maison de Malget, elles étaient empreintes de magie. Le temps de la réflexion et le sorceleur décida de montrer ces notes à un spécialiste ès sorcellerie.
Si Geralt montre les notes à Detmold :
Et il fit bien, car il s'agissait en fait de formules nécromanciennes conçues pour pactiser avec des esprits maléfiques. La simple possession de tels documents était passible de mort ! Geralt se fit donc un plaisir de les vendre à Detmold pour un coquette somme.

Chapitre III:

Le magicien érudit Bras de Ban Ard avait expliqué à Geralt, lors de leur rencontre à Loc Muinne, des choses intéressantes concernant les Vrans. Les représentants de cette race intelligente, à l'apparence reptilienne et aujourd’hui disparue, collectionnaient les trésors. Ils les chérissaient et se battaient pour eux. Les Vrans savaient parfaitement comment protéger leurs richesses. Près des salles de trésor, ils plaçaient des sentinelles qui s’activaient lorsque quelqu’un approchait en possession d’un sceau et des mots de pouvoir. Les sentinelles ne laissaient entrer que ceux qui connaissaient le mot de passe. Geralt se remémora les conseils de Bras. Tout indiquait que sur le document trouvé dans la maison hantée était inscrit le mot de passe. Il décida donc de chercher dans Loc Muinne des endroits où il pourrait l’utiliser.
Alors que Geralt pataugeait dans les égouts de Loc Muinne, il tomba sur une étrange créature semblable à un feu follet. La créature lui posa une question dans une langue incompréhensible. Geralt resta bouche bée mais, par bonheur, les notes de la maison de Malget se mirent à scintiller faiblement. Le sorceleur en déduisit que cette rencontre n’était pas le fruit du hasard et qu’il pourrait en découler quelque chose d’intéressant. Notre héros, ne sachant quoi répondre à la créature, décida de la laisser en paix et de revenir lorsqu’il serait en mesure de communiquer avec elle.
Geralt prononça correctement le mot de passe inscrit sur les notes de Malget. La sentinelle Vran fit apparaître un portail magique, puis disparut.
Geralt n'en avait pas terminé pour autant avec les énigmes. Après avoir traversé le portail magique, le sorceleur atterrit dans une pièce close. Il y avait là sept foyers qu’il fallait utiliser pour ouvrir les portes. Il n’est pas exclu que les Vrans disparurent suite aux difficultés qu'ils rencontraient pour sortir de chez eux.
Geralt remarqua que chacune de ses actions provoquait deux réactions. À chaque fois qu’il allumait un foyer éteint, cela avait une incidence sur les foyers adjacents : les foyers allumés s’éteignaient, et ceux qui étaient éteints s’allumaient. Notre héros commençait à comprendre le fonctionnement de l’énigme magique.
Geralt réussit à allumer tous les foyers. Une fois la chevillette tirée, la bobinette chut, et les portes s'ouvrirent sur un passage.
Si Geralt prétend être "l'Élu" :
Geralt écouta la sentinelle et n’hésita pas l’ombre d’un instant. Il décréta qu’il était l’élu attendu et obtint de la créature rencontrée le droit d’utiliser l’artéfact, clef de la récompense.
Geralt utilisa donc l’artéfact et, vous pouvez me croire, cet événement transforma littéralement le sorceleur. Prêt comme il ne l'avait jamais été, il partit accomplir ce pour quoi il était venu à Loc Muinne.
Si Geralt refuse l'artéfact :
La patience de Geralt fut récompensée. Derrière les portes, une autre sentinelle, créature mystérieuse invoquée par les Vrans, l'attendait. Sa mission consistait à récompenser ceux qui avaient fait montre de courage et qui le méritaient. Toutefois, le sorceleur, incertain de son sort, hésita le temps d’un battement de cœur et la chance de connaître le fin mot de l’énigme lui échappa. Puni pour son indétermination, il fut rejeté de la pièce et ramené dans les égouts. Le portail se referma irrévocablement. Les mystères Vrans attendront donc la venue d'un autre explorateur pour être découverts.
Geralt tua son adversaire et il ne sut jamais ce que la sentinelle avait à lui offrir. Il ne restait donc plus à notre héros qu'à revenir dans les égouts en empruntant le portail ouvert et à accomplir ce pour quoi il était venu à Loc Muinne.
Si Geralt est honnête et avoue qu'il n'est pas "l'Élu" :
La patience de Geralt fut récompensée. Derrière la porte, une autre sentinelle l'attendait. Le sorceleur redoutait un piège et il préféra ne pas remettre son sort entre les mains d’une créature aussi étrange. En conséquence, il fut considéré comme un intrus et la sentinelle décida de le tuer. La fin de l’histoire n’est pas vraiment révélatrice de cette sagesse ancestrale. Car attaquer un sorceleur n'est jamais une bonne idée...
Geralt tua son adversaire et il ne sut jamais ce que la sentinelle avait à lui offrir. Il ne restait donc plus à notre héros qu'à revenir dans les égouts en empruntant le portail ouvert et à accomplir ce pour quoi il était venu à Loc Muinne.