Spectre de Daphné

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Spectre de Daphné

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Lors de son séjour à Toussaint, Geralt fut confronté à un cas étrange de gynodendromorphisme : en clair, une femme transformée en arbre. Lorsqu'on tranchait dans son écorce, il saignait. Et quand le vent bruissait dans ses feuilles, on entendait comme des sanglots étouffés. Geralt finit par découvrir que la magie était à l'œuvre, voire une malédiction. Et c'était sans nul doute le contrecoup d'un douloureux épisode ressurgi du passé de cette pauvre Daphné. L'amour de sa vie, un chevalier errant, s'était rendu chez la sorcière de la butte du Lynx pour ne jamais en revenir, la laissant à jamais éplorée.

Si Geralt essaye de défaire la transformation de Daphné lui-même (avec ou sans les Ossements de sire Gareth):

Notre héros résolut de défaire la transformation de Daphné lui-même. Hélas, bien mal lui en prit. Sa délivrance fut pour Daphné un choc trop violent à essuyer, et elle se mua en un spectre enragé et incroyablement dangereux. Geralt n'eut d'autre choix que de la faire disparaître. Le cœur lourd, il triompha du spectre, soulagé malgré tout que Daphné ait enfin trouvé la paix.

Si Geralt menace la sorcière:

Notre héros se rendit auprès de la sorcière pour la contraindre à délivrer la femme prise au piège de sa prison ligneuse. Bien mal lui en prit… La sorcière libéra Daphné, mais le choc fut trop violent à endurer pour son âme torturée. L'âme enragée de Daphné se révéla particulièrement hostile. Elle prit possession du premier être vivant qu'elle rencontra, un chien, puis elle occit Jacob le bûcheron. Geralt abattit le molosse possédé et mit ainsi un terme aux ravages du spectre. Il s'en fut ensuite le cœur lourd, ruminant le sort tragique de la femme, du bûcheron… et aussi du chien.