Sur la ligne de front

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Sur la ligne de front est une quête du Prologue de «The Witcher 2: Assassins of Kings», qui débute quand Geralt décide de raconter le début de l'assaut à Vernon lors de la quête « Le donjon des La Valette ».

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Vous démarrez cette quête en sortant de la tour de siège. Aidez les hommes de Foltest à tuer les hommes défendant le château, ce qui ne sera pas bien difficile. Utilisez le clic gauche en fondant sur les ennemis. Il n'est ici pas nécessaire de bien connaître le fonctionnement des combats, car, vu tous les soldats qui vous accompagnent, les hommes de La Valette tiendront difficilement, et trépasseront donc fort rapidement.

Foltest verra ensuite que ses hommes sont massacrés par une solide tour de garde. L'entrée est bloquée par une porte en bois, et ses hommes ne peuvent l'atteindre à cause de multiples archers fauchant ses troupes. Il demande donc à Geralt d'aller faire le ménage, en utilisant une baliste dans la cour pour démolir la porte, ce qui démarre la sous-quête Barricade.

La quête principale reprend après avoir fini la sous-quête. Suivez Foltest sur un pont en tuant les autres ennemis, tandis que ses soldats iront ouvrir une porte en bois en la défonçant. Un groupe de soldats vous attend à l’intérieur. Parmi ces soldats, il y a un chevalier assez costaud, alors, contentez-vous des petits, en essayant de ne pas attirer l'attention du chevalier. Vous pouvez aussi vous focaliser uniquement sur ce chevalier, en laissant les hommes de Foltest jouer avec les vulgaires fantassins.

Le bastion nettoyé, Foltest vous conduit près d'une autre tour gardée par un noble, Aryen de La Valette. Ce courageux soldat refuse de laisser passer les hommes du Roi, et Foltest demande à Geralt de s'occuper d'Aryen.

Foncez vers la tour, et éliminez rapidement les archers. Il y en a un certain nombre, mais, avec le signe d'Aard, vous pouvez projeter ceux sur les plates-formes en bois dans le vide, ce qui vous permettra ainsi de rapidement tuer ce premier groupe, qui ne se compose de toute façon pas de soldats dangereux. Faites le ménage, puis courez le long des échafaudages en tuant les quelques archers qui viendront vous gêner, pour vous approcher du toit de la tour, où Aryen se trouve en compagnie de plusieurs soldats.

Vous pouvez affronter cet homme seul, ou en compagnie de ses soldats. Le second cas de figure est passablement difficile, car Aryen est un excellent bretteur, entouré de plusieurs soldats assez dangereux. La diplomatie ne sera donc pas de refus. Proposez pour cela à Aryen de se rendre, afin que ce dernier vous explique qu'il n'entend pas se rendre à un roi comme Foltest, qui méprise l'honneur, et pactise avec les Nilfgaardiens. Certains conseillers de Foltest viennent en effet de Nilfgaard, empire qui fut un ancien ennemi des royaumes nordiques, et qui fut à l'origine d'une guerre meurtrière et dévastatrice. Aryen étant très tourné vers l'honneur, il vous suffira de proposer un duel entre lui et vous, de façon à ce que ses soldats ne s'en mêlent pas. Vous aurez ainsi toutes vos chances de vaincre Aryen.

Aryen, donc, est un soldat résistant, dont les attaques font mal, et qui dispose, pour se protéger, d'un énorme bouclier. Pour le vaincre, utilisez Aard afin de l'étourdir, effectuez quelques enchaînements rapides, puis repliez-vous pour éviter son attaque, et lancez une nouvelle fois Aard pour l'étourdir de nouveau. Aryen sera si étourdi qu'il pourra poser un genou à terre. Rendez-vous alors dans son dos pour l'enchaîner à nouveau. Pour cette raison, restez au centre de la tour, car, si Aryen est contre le mur, vous ne pourrez pas le contourner. Contentez-vous de bien esquiver ses attaques, et d'utiliser Aard, pour finir par en venir à bout.

Aryen vaincu, les soldats déposeront les armes. Foltest et ses hommes peuvent alors s'infiltrer plus en profondeur dans cet immense château, et cette quête est terminée.

Note[modifier | modifier le wikicode]

Il est également possible, là encore en vous en sortant au niveau des dialogues, d'amener Aryen à se rendre. Vous le retrouverez plus tard dans la prison.

Quête liée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

La tour de siège atteignit les murs de la forteresse, déversant des vagues de soldats temeriens. Le combat était engagé ! Foltest combattait à l'avant-garde, épaulé par le sorceleur qui couvrait son flanc. Mené par le roi, les soldats avancèrent vers la tour la plus proche, sécurisant leur progression étape par étape.
Le château familial des La Valette était l'une des maisons les plus éminentes de Temeria. Les loyaux soldats de la baronne Marie-Louise et de son fils Aryen défendirent les lieux. Parmi eux se trouvait le chevalier Etcheverry, le meilleur épéiste qui fût. Ce dernier se mit en travers du chemin de Foltest en haut des remparts. Erreur fatale, car ce fut le sorceleur qui accepta le duel. Geralt eut à peine le temps d'en finir qu'il dut rattraper Foltest, parti devant à la tête de son armée.
L'armée loyaliste repoussa l'ennemi. Foltest allait devant et Geralt le suivait de très près.
L'assaut s'essouffla au pied de la tour, laquelle était tenue par Aryen de La Valette et une unité d'archers expérimentés. Foltest s'attendait à de lourdes pertes mais Geralt ne voulait pas faire couler inutilement le sang des soldats. Le sorceleur n'avait pas seulement un bras puissant. Il avait aussi la langue leste, capacité que nombre de magiciennes peuvent attester. Il entra dans la tour et engagea un pourparler avec le fier baron.
Si Geralt peut sauver Aryen :
Geralt exposa la situation à Aryen de manière claire et intelligible. Le baron était un oiseau rare : il était fier et téméraire, mais loin d'être stupide. La Valette décida d'épargner les soldats qui lui étaient restés loyaux, il se rendit. Et bien que tout le monde ne suivît pas cet ordre, la victoire de Foltest était dès lors assurée.
Si Geralt doit tuer Aryen :
La chevalerie permet que l'issue d'une bataille se décide parfois lors d'un duel, minimisant ainsi les pertes humaines. Aryen était un homme d'honneur. Il voulait épargner les hommes qui lui avaient été si fidèles. Aussi décida-t-il de croiser le fer avec le sorceleur.
La Valette était reconnu pour ses talents exceptionnels d'épéiste mais Geralt n'en était pas non plus à son premier duel. Leur combat, acharné, s'acheva par la mort du jeune homme. Ses hommes respectèrent l'issue du duel et se rendirent. La victoire de Foltest était assurée.