Hi Gamepedia users and contributors! Please complete this survey to help us learn how to better meet your needs in the future. We have one for editors and readers. This should only take about 7 minutes!

Svalblod

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Svalblod
Caractéristiques
V.O.
Svalblod
Fonction principale
Dieu de la frénésie et la cruauté implacable du combat
Représentation
Svalblod incarne à la fois l'homme et l'ours. Son corps déformé n'est pas sans rappeler un champ de bataille où des éléments adverses s'affrontent sans cesse.
Culte
Région de culte
Skellige
Lieu principal de célébration
Temple de Fornhala

Svalblod est l'une des divinités de Skellige. Le cœur du culte se trouvait à Fornhala, un village situé au sommet d'une montagne presque infranchissable d'Ard Skellig. Lorsque l'archipel interdit de vénérer l'idole cruelle, les habitations du village furent abandonnées, les temples tombèrent en ruines. Toutefois, ceux qui s'aventurèrent à Fornhala par la suite, aussi bien des bergers ramenant des moutons égarés que des aventuriers cherchant à s'abriter d'un blizzard, jurèrent devant les dieux de la véracité de ce qu'ils y avaient vu… Du sang frais luisant sur les autels de Svalblod et des rugissements d'ours résonnant encore dans les grottes…[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les habitants de Skellige sont particulièrement réputés sur le continent pour leur cruauté. Il est vrai que les habitants de l'archipel aiment le combat et le sang versé honorablement. Comme toujours, toutefois, certains poussèrent cela à l'excès, en vénérant une idole incarnant la frénésie et la cruauté implacable du combat, celui que l'on nomme Svalblod. Svalblod incarne à la fois l'homme et l'ours, sous une apparence à donner des cauchemars même aux plus vieux habitants de Skellige. Son corps déformé n'est pas sans rappeler un champ de bataille où des éléments adverses s'affrontent sans cesse. Il est l'incarnation même du grotesque.[1]

Ses acolytes ingurgitaient une décoction hallucinogène avant de se rendre au fond d'une grotte au cœur d'Ard Skellig, où les ours des cavernes les dévoraient alors vivants. Ensuite, tels des parasites, les adorateurs prenaient le contrôle du corps des bêtes. Les Jarls de l'archipel de Skellige finirent par décider de mettre fin à cette pratique. Ils s'emparèrent des fidèles de Svalblod, les ligotèrent à bord de grands drakkars et les abandonnèrent en haute mer sans voile pour se guider. Ce devait être le coup de grâce pour éradiquer définitivement le culte. Hélas… on ne tue pas aussi simplement un dieu.[1]

Membres du Culte[modifier | modifier le wikicode]

Culte de Svalblod dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Un festin organisé par le Jarl Crach an Craite à Kaer Trolde fut interrompu par un violent massacre. En temps normal, il n'était pas surprenant qu'un festin finît en bagarre, c'était peut-être même la meilleure façon de terminer la soirée. Toutefois, dans ce cas-là, plusieurs des invités se transformèrent en ours féroces et éviscérèrent des innocents. Heureusement, le destin choisit d'épargner quelques chanceux en envoyant un sorceleur expérimenté au château ce jour-là…[1]

Dans Gwent: The Witcher Card Game[modifier | modifier le wikicode]

La survenue de la malédiction pourpre enhardit les fanatiques de Svalblod. Ils sortirent de leurs cachettes pour vénérer leur dieu cruel avec un zèle renouvelé. Beaucoup de jeunes guerriers rêvant de gloire et d'une force invincible se laissèrent séduire par les druides pervertis du culte et prirent part à leurs rituels interdits. Les Jarls se réunirent pour discuter de l'opportunité de lancer un nouveau raid dans les montagnes d'Ard Skellig… Ou d'oublier les anciens conflits et de recourir aux fidèles du dieu ours pour défendre Skellige contre ses ennemis.[1]


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]