Témoignage du sorceleur George

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Témoignage du sorceleur George.
Tw3 scroll1.png
Lire pour en savoir plus
Détails
Inventaire/
emplacement
Objets de quête / Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
Hindhold, top-level
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Poids
0.01 poids

This document is found along with the diagram pour une Épée en acier de l'École du Griffon et la Lettre de Balstick.

Quête associée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Je soussigné George de Kagen, sorceleur de profession, atteste les faits suivants.

Lors d'un voyage à Velen, je fus convoqué pour fournir une opinion d'expert concernant l'accusé Bartoslav de Luvfield.

Ledit Bartoslav est accusé d'avoir provoqué plusieurs naufrages près du phare dont il a la charge. Des navires mal guidés par des signaux erronés de son phare se sont régulièrement drossés contre les récifs situés près du rivage, et le gardien de phare est tenu responsable dans ce type d'affaire. Au cours du procès, Bartoslav a protesté de sa diligence dans l'accomplissement du devoir et porté la responsabilité des naufrages sur des spectres de minuit trompant les marins avec leur fausse lueur.

Après enquête sur les lieux, j'atteste n'avoir trouvé nulle trace d'activité de spectres de minuit. Même constat concernant les spectres de midi, mamounes, nymphes et tout type de spectre habitué à égarer les voyageurs à pied, en mer ou à cheval.

J'ai, en revanche, découvert la véritable origine des naufrages. La faute n'incombait ni aux spectres de minuit désignés par l'accusé, ni au gardien de phare. Les accidents étaient provoqués par des fauteurs de troubles du cru : après avoir allumé des feux de nuit sur la falaise, ils allaient ensuite piller les épaves échouées sur le rivage. Je fus mis sur la piste par le fils de Bartoslav, qui me montra les cendres des feux trompeurs.

Mon témoignage démontre que le gardien de phare Bartoslav de Luvfield n'est pas coupable des crimes dont il est accusé et doit être remis en liberté. En outre, je demande humblement au bailli de mettre le gardien de phare et sa famille sous sa protection : à la lumière des conclusions que le fils de Bartoslav m'a permis de tirer, certains voyous vont crier vengeance. Je ne puis assurer leur protection : ayant accepté d'aller tuer un dragon qui nicherait sur la colline de Torséchine, je dois faire diligence et occire la bête au plus vite.

Signé : George de Kagen, sorceleur.
Transcrit par Vicenzo Stock, prévôt adjoint de la préfecture royale de Gors Velen