Talgar

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Talgar
V.O.
Talgar
Démographie
Gentilé
Talgarien(ne) (?)

Talgar est un margraviat de Kovir et Poviss.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

—Ce temps pourri dure-t-il depuis longtemps, Excellence? demanda-t-il, l’air détaché, pour mettre fin au silence exaspérant.
—Depuis la mi-septembre, comte, répliqua l’ambassadeur. Depuis la pleine lune. Un hiver précoce s’annonce. À Talgar les premières neiges sont déjà tombées.
—Je croyais que les neiges ne fondaient jamais à Talgar, dit Dijkstra.
L’ambassadeur le regardait, comme pour déterminer si l’espion plaisantait.
—À Talgar, l’hiver commence en septembre et s’achève en mai. (À son tour, l’ambassadeur se fendit d’une plaisanterie.) Les autres saisons sont le printemps et l’automne. Sans oublier l’été... Habituellement, il commence le premier mardi après la nouvelle lune. Et dure jusqu’au mercredi matin.
Dijkstra ne rit pas.
—Mais même là-bas, se renfrogna l’ambassadeur, voir de la neige fin octobre est un événement.

La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?

— Eh bien, enrichis ta connaissance : il y a cent ans, aucun des ports de la baie ne gelait, des concombres et des citrouilles poussaient à Talgar ; à Caingorn, on cultivait des tournesols et des lupins. On n’en cultive plus aujourd’hui, car il y fait tout simplement trop froid. Savais-tu qu’à Kaedwen on trouvait des vignobles ? Sans doute les vins provenant de ces vignes n’étaient-ils pas les meilleurs : les documents anciens semblent indiquer qu’ils n’étaient pas chers du tout. Mais les poètes locaux en chantaient les louanges. Aujourd’hui, plus aucune vigne ne pousse à Kaedwen. Les hivers actuels, au contraire d’autrefois, s’accompagnent de fortes gelées qui tuent les vignes. Non seulement elles en ralentissent la croissance, mais elles les détruisent véritablement.
— Je comprends.
— Eh bien, s’interrogea Nimue, que dire d’autre encore ? Peut-être ceci : la neige tombe à Talgar dès la mi-novembre et descend vers le sud en progressant de plus de cinquante miles par jour ; aujourd’hui, des tempêtes de neige peuvent s’abattre sur l’Alba entre décembre et janvier alors qu’il y a cent ans la neige y était un phénomène tout à fait exceptionnel ; la fonte des neiges et le dégel des lacs débutent chez nous en avril, même les enfants savent cela ! D’ailleurs, ils s’étonnent quand on leur explique qu’avril est synonyme de printemps…

La Dame du Lac, page(s) ?