Tea

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Tea
Identité
V.O.
Tea
Surnom(s)
Tea
Espèce
Humaine
Apparence
Cheveux
Blond

Tea est une des deux Zerricanes qui accompagnent Borch Trois-Choucas dont il préfère les appelés « ses armes ». Leurs compétences avec l'épée sont sans égal. Les deux paraissent dans la nouvelle « Les limites du possible » dans le recueil L'Épée de la Providence. Sa compatriote est Vea.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Tea a des cheveux blonds ainsi que des zébrures grises qui étaient tatouées du coin de ses yeux jusqu’à ses oreilles. Ses muscles cruraux saillaient sous les peaux de lynx qu’elle portait autour des hanches. Ses épaules nues et rondes roulaient au-dessus de brassards en cotte de mailles. La poignée d’un sabre dépassait au-dessus de ses omoplates elles aussi protégées par des mailles métalliques. [1].

Tea dans la Saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans L'Épée de la Providence[modifier | modifier le wikicode]


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Des zébrures grises étaient tatouées du coin de leurs yeux jusqu’à leurs oreilles. Leurs muscles cruraux saillaient sous les peaux de lynx qu’elles portaient autour des hanches. Leurs épaules nues et rondes roulaient au-dessus de brassards en cotte de mailles. La poignée d’un sabre dépassait au-dessus de leurs omoplates elles aussi protégées par des mailles métalliques.
L'Épée de la Providence, page(s) ?

Soucieuses de leur ligne, les Zerricanes s’étaient ménagé une pause qu’elles consacraient à boire plus vite encore. Vea, penchée sur l’épaule de sa compagne, lui murmura quelque chose à l’oreille en époussetant de ses tresses le plateau de la table. Tea, la plus petite des deux, éclata de rire en faisant cligner ses paupières tatouées.
L'Épée de la Providence, page(s) ?

Les filles ricanèrent, et Tea, tendant les lèvres comme pour un baiser, lui fit un clin d’oeil ostentatoire. Sur son visage tatoué, ce geste créait une impression macabre.
L'Épée de la Providence, page(s) ?

Tea papillota des yeux et s’étira. À la surprise de Geralt, son opulente poitrine ne fit pas craquer les boutons de son chemisier.
L'Épée de la Providence, page(s) ?

Au triple galop, leurs tresses blondes voletant dans le vent, auréolées du miroitement de leurs sabres, surgirent de la ravine…
L'Épée de la Providence, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]