We are currently performing an upgrade to our software. This upgrade will bring MediaWiki from version 1.31 to 1.33. While the upgrade is being performed on your wiki it will be in read-only mode. For more information check here.

Temeria

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Flag Temeria Cedric.svg COA Temeria Cedric.svg
Temeria
Informations générales
V.O.
Temeria
Forme de l'État
Monarchie
Capitale(s)
Wyzima
Langue(s)
Langue commune
Religion(s)
Melitele
Monnaie(s)
Orin
Démographie
Gentilé
Temerien(ne)

Temeria est un royaume située au sud du fleuve Pontar. Ses voisins sont la Redania, Kerack, Kaedwen, Aedirn, Mahakam, Bas-Sodden, la forêt de Brokilon et Cidaris. L'un des fiefs de la Temeria est le duché d'Ellander et l'île magique de Thanedd, avec son école pour les jeunes femmes douées de talent pour la magie.

Armoiries[modifier | modifier le wikicode]

Sur les anciennes armoiries du royaume de Temeria, figurait un léopard, mais la famille royale de Temeria utilisait un blason modifié, et ce notamment en rajoutant sur leur écu un champ complémentaire dans lequel figuraient trois lys. Car dans la symbolique héraldique, la fleur de lys est la marque du successeur au trône, le fils du roi, l’héritier du sceptre et de la couronne… [1]

Lorsque le prince Goidemar, le fils du vieux roi Gardic, partit combattre les insurgés au service de Falka, l’armée témérienne portait justement les armoiries du prince, l’emblème du lys, et remporta plusieurs victoires décisives. Aussi, lorsque à la mort de son père Goidemar hérita du trône, il décida, en souvenir de ces victoires et parce que sa femme et ses enfants avaient été miraculeusement sauvés des mains ennemies, que les trois lys d’argent sur champ noir seraient désormais les armoiries du royaume. Plus tard, par un décret spécial, le roi Cédric de Temeria modifia le blason officiel en un champ noir parsemé de fleurs de lys argentées. Tel est resté jusqu’à ce jour le blason témérien.[1]

Villes et forteresses[modifier | modifier le wikicode]

Protectorats temeriens[modifier | modifier le wikicode]

Repères[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Nous venons de traverser le gué de la rivière Trava. Nous sommes actuellement dans les bois d’Alkékenge. Ce n’est plus la Témérie, mais Sodden.[...]
— « Quelque chose en plus », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

— C’est faux, réfuta le professeur. La frontière entre la Rédanie et la Témérie passe par le milieu du cours du Pontar.
Le Sang des Elfes, page(s) ?

— Voilà à quoi ressemble la guerre des douanes, dit finement Linus Pitt pour commenter ce remue-ménage. Vizimir est parvenu à imposer un droit d’étape à Novigrad. Foltest de Témérie lui a immédiatement répondu par un droit d’étape absolu à Wyzima et à Gors Velen. Cette mesure de rétorsion ayant frappé les marchands rédaniens de plein fouet, Vizimir a augmenté les taxes sur les produits témériens. Il protège l’économie rédanienne. La Témérie est envahie de marchandises bon marché qui proviennent des manufactures nilfgaardiennes. C’est la raison pour laquelle les douaniers font preuve d’autant de zèle. Si les produits nilfgaardiens passaient la frontière en masse, l’économie rédanienne pourrait s’écrouler. La Rédanie n’a pratiquement aucune manufacture, les artisans ne pourraient pas faire face à la concurrence.
— En bref, Nilfgaard obtient petit à petit, par ses marchandises et son or, ce qu’il n’a pu conquérir par les armes, ironisa Geralt. Pourquoi la Témérie ne se défend-elle donc pas ? Foltest n’a-t-il pas bloqué ses frontières méridionales ?
— Comment pourrait-il faire ? La marchandise passe par Mahakam, Brugge, Verden et les ports de Cidaris. Pour les marchands, seul compte le bénéfice et non la politique. Si le roi Foltest bloquait ses frontières, les hanses pousseraient d’immenses clameurs…

Le Sang des Elfes, page(s) ?

— Que voilà une belle symbolique, fit, sans se retourner, un homme mince aux cheveux noirs vêtu d’un cafetan en peau d’élan marqué par des empreintes d’armure et des taches de rouille. C’est justement à Hagge, il y a à peine quarante ans, que Virfuril avait battu les armées de Medell ; il avait ainsi assis sa puissance sur la vallée du Pontar et fixé les frontières actuelles entre Aedirn et la Témérie.[...]
Le Sang des Elfes, page(s) ?

— Puisque nous en sommes aux infamies, dit-il un peu plus tard, incroyablement calme, qu’en est-il des magiciens, Jaskier ? Je pense à ceux du Chapitre et du Conseil.
— Pas un seul n’est resté auprès de Demawend, répondit Jaskier au bout d’un moment. Et Foltest a chassé de Témérie tous ceux qui le servaient. Filippa est à Tretogor, elle aide la reine Hedwige à maîtriser le chaos qui règne toujours en Rédanie. Triss est avec elle, ainsi que trois autres dont j’ai oublié le nom. Quelques-uns sont à Kaedwen. Beaucoup se sont enfuis à Kovir et à Hengfors. Ils ont choisi la neutralité, parce qu’Esterad Thyssen et Niedamir, comme tu le sais, étaient, et sont toujours, neutres.

Le Temps du Mépris, page(s) ?

Le gros des troupes royales se tenait près d’une colline qu’on appela plus tard le mont de Potence. Là-bas, sur la colline, stationnaient le roi Foltest et sa suite, ainsi que le connétable Jan Natalis ; grâce à ce poste d’observation en hauteur, ils bénéficiaient d’une vue imprenable sur tout le champ de bataille. C’est là qu’était regroupé le gros de notre armée : onze mille vaillants soldats d’infanterie témériens et rédaniens divisés en quatre grands carrés, protégés par une dizaine d’escadrons de cavalerie stationnés jusqu’à l’extrémité sud de l’étang Doré, ainsi surnommé par la population locale. La formation centrale comportait en deuxième ligne un détachement de réserve : trois mille fantassins wyzimiens et mariboriens dont le commandement était assuré par le voïvode Bronibor.
La Dame du Lac, page(s) ?


Temeria dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Temeria est la patrie des humains, mais aussi des nains, des elfes, des gnomes et des dryades. Après la guerre dévastatrice contre Nilfgaard, de nombreuses régions ont été envahies par toutes sortes de monstres qui ne représentaient pas une menace réelle auparavant, et les routes sont désormais sillonnées par les hors-la-loi et les bandits de grand chemin. Par conséquent, les sorceleurs sont redevenus nécessaires mais ils sont traités avec prudence et mépris et certains continuent à les considérer comme des mutants et des monstres.
L'emblème du royaume de Temeria représente des lys sur fond noir. Ce puissant royaume a pris de l'importance ces dernières années, sous le règne avisé du roi Foltest. Le fleuve Pontar délimite sa frontière avec Redania. Au sud et à l'est se trouvent des chaînes montagneuses et Mahakam, résidence principale des nains et des gnomes. Au-delà de ces sommets se trouvent les terres de Lyria et d'Aedrin. La capitale du royaume de Temeria est Wyzima, sur les rives du lac Wyzima. La deuxième plus grande ville est Maribor. Temeria frappe sa propre monnaie, l'orin. Les religions les plus répandues sont le culte de Melitele et celui du Feu Éternel. L'Ordre de la Rose-Ardente a établi son quartier général et de nombreuses commanderies dans Temeria.

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Quiconque cherchant à paraître un peu plus cultivé que la moyenne doit mentionner Temeria en priorité lorsqu'il s'agit de royaumes du Nord. Les armoiries du royaume représentent un bouclier noir orné de fleurs de lys argentées. Sa capitale, Wizyma, abrite le trône du roi Foltest. Le pays étend sa protection à nombre de domaines avoisinants, dont les montagnes de Mahakam. À l'heure actuelle, les voisins de Temeria sont, entre autres, le puissant royaume de Redania, le verdoyant Kaedwen et Cedaris, connu pour sa misérable poésie exportée par Valdo Marx, un troubadour indigne de porter ce nom et qui s'évertue à salir le nom des vrais artistes. Deux autres endroits de Temeria, essentiels à notre histoire, sont incontournables. Tout d'abord, au nord de Wizyma, près du Pont blanc reliant les deux rives du Pontar, se dresse la forteresse de La Valette. Ensuite, il y a le petit comptoir de Flotsam, situé plus en amont sur le Pontar. Ces endroits sont liés au commencement de l'histoire…

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 La Dame du Lac, Chapitre 6