Hi Gamepedia users and contributors! Please complete this survey to help us learn how to better meet your needs in the future. We have one for editors and readers. This should only take about 7 minutes!

Vodianoï

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Vodyanoi)
Aller à : navigation, rechercher
Vodianoï
Détails
V.O.
Wodjanoj

Les vodianoï sont une race ichthyoïde, armée de cuirasses, connaissant les secrets du façonnage des métaux.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Surgi de l’écume, un monstre aux yeux globuleux était sur le point de frapper Geralt d’un instrument tranchant et denté, semblable à une faux. Geralt avait saisi son épée au moment même où l’eau avait commencé à enfler. D’un mouvement de rotation, il entailla le collet flasque et squamé du monstre. Le sorceleur n’eut que le temps de se retourner pour voir une autre créature sortir des remous de l’eau sous un casque curieux et dans quelque chose rappelant une cuirasse de cuivre couverte de vert-de-gris.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

La créature aux yeux de poisson resta cependant immobile. De même taille que Geralt, l’eau lui arrivait jusqu’à la taille, mais une crête imposante hérissée sur la tête et des ouïes grandes ouvertes donnaient l’impression qu’elle était plus grande. La grimace se dessinant sur sa large gueule dentée faisait penser à s’y méprendre à un sourire cruel.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

Les longs doigts habiles de Yeux-de-poisson changèrent de position sur la poignée du sabre. La créature baissa ses épaules protégées de cuivre et d’écailles et s’immergea jusqu’à la poitrine en dissimulant son arme sous l’eau. Le sorceleur saisit son épée des deux mains – celle de droite placée sous la garde et celle de gauche près du pommeau – et la souleva légèrement vers le côté, au-dessus de son épaule droite. Il fixa les yeux du monstre, mais ses yeux de poisson opalisés n’offraient que des iris en forme de goutte, polis et froids comme du métal, n’exprimant et ne trahissant rien. Pas même l’intention d’une attaque.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

L'océan est grand, Agloval. Personne ne sait encore ce que l'horizon dissimule, si tant est qu'il dissimule quelque chose. L'océan est plus grand que la plus grande des forêts primitives au fond de laquelle vous avez chassé des elfes. Il est plus difficile d'accès que n'importe quelle montagne ou vallée oû vous avez massacré les hommes-marmottes. Au fond de l'océan vit une race armée de cuirasses, connaissant les secrets du façonnage des métaux. Fais attention, Agloval. Si des archers commencent à accompagner les pêcheurs, une guerre commencera contre un ennemi que tu ne connais pas. Ce que tu comptes réaliser peut devenir un nid de frelons. Je te conseille donc de laisser la mer, car la mer n'est pas pour vous.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) 226

Le vodianoï émergea juste près du bateau ; ils virent sa gueule plate, couverte d’algues, ses yeux de poisson globuleux, ses dents coniques dans sa mâchoire énorme. Le monstre attaqua rageusement le bord, une fois, deux fois, au point d’en faire vaciller le Prophète. Lorsque les hommes accoururent avec les gaffes, il s’écarta, plongea pour resurgir quelques secondes plus tard, à l’arrière, juste près des ailerons du gouvernail. Il s’en empara avec ses dents et le secoua si fort qu’on entendit des craquements.
La Saison des orages, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]