Yarpen Zigrin

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Yarpen Zigrin
Identité
V.O.
Yarpen Zigrin
Espèce
Nain
Nationalité
Flag Mahakam.png
Statut
Affiliation(s)
Cohorte volontaire de Mahakam
Occupation(s)
Chasseur de Dragons

Yarpen Zigrin est un nain, un ami de Geralt, un chasseur de dragons et un vétéran de la Bataille de Brenna. Il est le leader d'une bande de nains, originellement composée de six membre, ils ne sont plus que cinq depuis que Lucas Corto a pris sa retraite et s'est marié. Les membres de la bande étaient : Lucas Corto, Paulie Dahlberg, Regan Dahlberg, Xavier Moran et Yannick Brass.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Yarpen Zigrin dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Les limites du possible[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Sang des Elfes[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Non. Six nains les ont aussi rejoints : cinq barbus commandés par Yarpen Zigrin.
— Je ne le connais pas.
— Tu as sans aucun doute entendu parler du dragon Ocvista du Mont quartzeux.
— J’en ai entendu parler. J’ai même vu des pierres provenant de son trésor. Il y avait des saphirs aux teintes inouïes et des diamants gros comme des cerises.
— Sache que c’est Yarpen Zigrin et ses nains qui ont exterminé Ocvista. Un autre que moi a composé une ballade – ennuyeuse, cela va sans dire – sur cette aventure. Tu n’as rien perdu en ne l’entendant pas.

L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Gyllenstiern, lui souffla Yarpen Zigrin, un nain trapu et barbu dont la nuque énorme, goudronneuse et recouverte de poussière brillait à la lumière du feu.
L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Que dites-vous, gente dame ? (Yarpen découvrit en souriant une rangée inégale de dents.)
L'Épée de la Providence, page(s) ?

— Qui a raison ? Les Écureuils ou vous ? Geralt veut être… neutre. Toi, tu es au service du roi Henselt, bien que tu sois un nain. Le chevalier de l’avant-poste, lui, criait qu’ils étaient tous nos ennemis et qu’il fallait tous les… Tous. Même les enfants. Pourquoi, Yarpen ? Pourquoi ?
— Je ne sais pas, répondit le nain avec effort. Je n’ai pas la science infuse. Je fais ce que je considère comme étant juste. Les Écureuils ont pris les armes, ils sont partis dans les forêts. « Les hommes à la mer ! » qu’ils crient, sans savoir que même cette devise accrocheuse leur a été soufflée par les émissaires nilfgaardiens. Ils n’ont pas compris qu’elle ne leur était pas adressée à eux, mais bien aux humains, et qu’elle devait susciter la haine de ces derniers, et non l’élan guerrier des jeunes elfes. Moi, je l’ai compris, c’est pourquoi je considère ce que font les Scoia’tael comme de la bêtise meurtrière. Certes, peut-être que, dans quelques années, cela me vaudra d’être traité de vendu et de traître, alors qu’eux passeront pour des héros… Notre histoire, celle de notre monde, a déjà connu ça.

Le Sang des Elfes, page(s) ?

— Nous devons vivre les uns avec les autres, reprit Yarpen. Nous et vous, les humains. Il n’y a tout simplement pas d’autre issue. Nous le savons depuis deux cents ans et nous y travaillons depuis plus de cent. Tu veux savoir pourquoi je me suis engagé au service d’Henselt, pourquoi j’ai pris une telle décision ? Je ne peux pas permettre qu’un tel travail ait été vain… Pendant un peu plus d’un siècle, nous avons essayé de nous entendre avec les humains. Les lutins, les gnomes, nous et même les elfes ; je ne parle pas des ondines, des nymphes ni des sylphides, car elles ont toujours été sauvages, même quand vous n’étiez pas encore là. Par tous les diables ! Ça nous avait pris cent ans, mais on avait réussi tant bien que mal à vivre ensemble, côte à côte, les uns avec les autres. On était peu ou prou parvenus à convaincre les humains qu’on n’était pas si différents les uns des autres…
Le Sang des Elfes, page(s) ?


Yarpen Zigrin dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Notre amitié avec Yarpen Zigrin n'est pas née de la dernière pluie. Elle commença durant la célèbre chasse au dragon doré, qui non seulement ne fut jamais capturé, mais finit par voler dans les plumes de ses chasseurs. Je décris plus tard ces événements dans l'une de mes ballades, que je vous invite à lire si cela vous intéresse. Zigrin, comme nombre de ses semblables, ne se caractérisait pas seulement par son intérêt pour l'or, mais aussi par un humour grivois, un point de vue toujours nuancé et pragmatique, et une loyauté indéfectible envers ses amis. Plus tard, Geralt croisa à nouveau la route de Yarpen et de ses camarades, alors au service d'Henselt de Kaedwen. Ils escortaient en effet un chargement secret, et malgré leur situation peu réjouissante, Yarpen n'hésita pas à aider le sorceleur... preuve qu'un nain n'abandonne jamais un ami dans le besoin.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]