Ysgith

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Ysgith, surnommé le Bourbier, est une terre marécageuse dans la Basse-Angren. C'est un peu plus de trente miles carrés de marécages et de boue, d’étangs couverts de lentilles d’eau. Des terrains où poussent des arbres étranges, entremêlés de sylves sauvages. Certains arbres ont le tronc couvert d’écailles et des collets tubéreux comme des oignons qui s’élancent vers le haut, vers leurs cimes plates et feuillues. D’autres sont petits et cagneux et reposent sur leurs racines tordues comme les bras d’une pieuvre ; de leurs branches nues pendent des varechs marécageux desséchés et des barbes de mousse sans cesse en mouvement, agitées non par le vent, mais par un gaz toxique libéré par la terre boueuse. [1]

Et dans les terrains boueux et marécageux d’Ysgith, dans ses étangs et ses lacs envahis par les lenticules et les élodées grouille la vie. On y trouve non seulement des castors, des grenouilles, des tortues et des oiseaux aquatiques, mais aussi des créatures bien plus dangereuses, munies de tenailles, de tentacules et de pattes préhensiles dont elles se servent généralement pour attraper, blesser, noyer et écharper leurs victimes. Des créatures de ce genre, il y en a tellement que personne n’a jamais été capable de toutes les dénombrer et les classifier. Pas même les sorceleurs. Le pays était peu peuplé, les rares personnes qui habitaient en bordure des marécages avaient pris l’habitude de traiter les monstres comme des éléments du paysage. Ils les respectaient, et il leur venait rarement à l’esprit de louer les services d’un sorceleur pour les exterminer. [1]


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

[...]Geralt connaissait donc Ysgith et ses menaces. Deux épées et un arc, récapitula-t-il. Et mon expérience de sorceleur. En groupe, ça devrait aller. Surtout si je pars en reconnaissance et que je reste attentif à tout. Aux troncs vermoulus, aux tas de varechs, aux broussailles, aux bouquets d’herbes, de plantes, et même d’orchidées. Car à Ysgith, une orchidée peut n’avoir d’une fleur que l’aspect, et se transformer en un clin d’œil en crabe-araignée vénéneux. Il va falloir serrer Jaskier de près, le surveiller pour qu’il ne touche à rien. D’autant qu’Ysgith regorge de végétaux, de ceux qui, au contact de la peau, se révèlent aussi dangereux que le poison du crabe-araignée et qui n’hésitent pas à compléter leur régime chlorophyllien par un petit morceau de chair. Sans oublier le gaz, bien sûr. La vapeur toxique. Il faudra penser à se protéger la bouche et le nez à l’aide de tissus…
Le Baptême du Feu, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Le Baptême du Feu, Chapitre 7.